[Diaporama] Le meeting de l’alliance Lepep en images

Avec le soutien de

Des partisans parés de couleurs orange, blanc ou bleu, ont déferlé vers Vacoas, où l’alliance Lepep tenait son premier meeting ce vendredi 1er mai. Au menu : coup d’envoi des municipales, rappel des promesses électorales et une salve de critiques envers les adversaires…

«Nous comptons sur vous pour en finir une fois pour toutes avec nos adversaires», a déclaré en substance sir Anerood Jugnauth (SAJ). Paul Bérenger et Navin Ramgoolam n’ont pas été épargnés. A propos de l’ancien Premier ministre, SAJ a déclaré: «Est-ce qu’il a honoré ce qu’il a promis? Dans 100 jours, ils allaient changer votre vie. Dan 10 an, li ti pou amenn sa pei la dan banquerout.»

«Kot MMM inn arrive?»

Pour son ancien allié, l’actuel Premier ministre a eu des mots plus durs. «Je n’avais aucune intention de quitter la présidence. C’est Bérenger qui est venu me chercher, c’est lui qui m’a déserté et s’est noyé dans la pourriture», a-t-il lancé. Et d’ajouter: «Kot MMM inn arrive? Li pou disparet. Zot pe fer reflexion zot. Bizin enn journe reflexion, pou kone kifer inn tomb aussi bas?»

«Lepep inn byen amerdé ar li», a renchéri Ivan Collendavelloo. Selon le leader du Muvman Liberater, «la plus grande trahison dans ce pays c’est celle de Paul Bérenger. Depuis janvier 2014, cette trahison a démarré».

«Changements»

Il a été rejoint dans ses propos par Pravind Jugnauth. «Boolell initil li porte parole li, pa kone comié temps li pou porte parol. Bérenger, li linn vinn antipatriotique.»

Quant à Xavier-Luc Duval, il s’est attaqué à Navin Ramgoolam et au Parti travailliste. Il s’est par la suite attaché à démontrer les changements survenus depuis que l’alliance Lepep est au pouvoir.

Voir notre diaporama sur le meeting de l'alliance Lepep

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires