Commémoration en Turquie du centenaire de la bataille de Gallipoli

Avec le soutien de

Le débarquement, le 25 avril 1915, de milliers de soldats appartenant au corps d'armée australien et néo-zélandais (Anzac) marqua le début d'une campagne de plusieurs mois contre les troupes de l'empire ottoman qui coûta la vie à 130.000 personnes, dont 87.000 Turcs.
 
Le Premier ministre australien Tony Abbott a évoqué devant la foule réunie pour les célébrations les vies perdues durant cette bataille qui a contribué à forger l'identité australienne.
 
"Comme chaque génération depuis lors, nous sommes ici à Gallipoli parce que nous sommes convaincus que l'Anzac représentait les Australiens à leur meilleur", a-t-il dit.
 
La bataille des Dardanelles fut la première qui vit combattre Australiens et Néo-Zélandais sous leurs propres drapeaux, et les deux pays émerger en tant que nations sortant de l'ombre de l'empire britannique.
 
Le site est devenu un lieu de pèlerinage pour les visiteurs des deux pays qui célèbrent chaque année la mémoire de leurs compatriotes tombés sur les plages de la péninsule.
 
A Sydney, plusieurs dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées sur Martin Place. En Nouvelle-Zélande, l'Auckland Museum a estimé à 30.000 le nombre de personnes réunies pour une cérémonie matinale. 
 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires