BAI: le juge émet un «Restraining Order» contre 62 biens immobiliers du groupe

Avec le soutien de
Les possessions immobilières du groupe BAI, comme ici Phoenix Les Halles, sont désormais interdites à la vente.

Les possessions immobilières du groupe BAI, comme celle à Phoenix Les Halles, sont désormais interdites de vente.

Aucun des biens immobiliers appartenant au groupe BAI ne pourra être vendu pour le moment. Ainsi en a décidé la juge Rita Teelock, ce jeudi 23 avril, en accordant au bureau du Directeur des poursuites publiques l’autorisation d’émettre un Restraining Order contre la cession de ces actifs.

Parmi les propriétés du groupe, on compte des terrains plus ou moins grands situés un peu partout à travers l’île, des bâtiments commerciaux, ou encore des enseignes connues des Mauriciens, comme Phoenix Les Halles, Diplomat Gardens ou le Manhattan, à Curepipe.

Pas moins de 62 biens immobiliers sont concernés par cet ordre.

Communiqué – Restraining order on the immovable properties of the BAI Group by lexpress

Publicité
Publicité

Le coup de grâce a été donné à 00 h 45, vendredi 3 avril. Dans un communiqué, la Banque de Maurice  indique que le permis d’opération de la Bramer Bank est suspendu pour non-respect des pratiques bancaires, entre autres. Depuis, les conférences de presse se sont enchaînées et les questions n'ont cessé de surgir. Zoom sur cette affaire présentée comme une crise sans précédent pour le pays par le ministre des Finances, Vishnu Lutchmeenaraidoo.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires