MMM: Ganoo, Ramano et Bumma démissionnent

Avec le soutien de
Alan Ganoo, Kavi Ramano et Atma Bumma devraient s’expliquer sur leur décision de démissionner du MMM lors d’un point de presse ce jeudi 23 avril.

Alan Ganoo, Kavi Ramano et Atma Bumma devraient s’expliquer sur leur décision de démissionner du MMM, lors d’un point de presse, ce jeudi 23 avril. 

(Mis à jour) En froid avec Paul Bérenger depuis plusieurs semaines, Alan Ganoo, Kavi Ramano et Atma Bumma ont décidé de faire une croix sur le MMM. Le trio va annoncer sa démission du parti et donnera les raisons qui ont motivé sa décision lors d’une conférence de presse à l’hôtel Labourdonnais, à Port-Louis, à 13 heures, ce jeudi 23 avril.

Outre ces trois hommes, Darmen Payendee et Danen Beemadoo, membres du comité central, ont également claqué la porte. Et cinq des six conseillers municipaux mauves de Quatre-Bornes ont  aussi remis leur démission.

Jusqu’à tard mardi soir, le président du MMM, Alan Ganoo, a animé une série de réunions avec les membres de plusieurs comités régionaux mauves pour s’expliquer sur ce divorce après plus de trois décennies de fidélité. «Je pars avec le cœur brisé. C’est après mûre réflexion et après avoir discuté avec mes mandants que j’ai pris cette décision», nous a confié le premier député de la circonscription n° 14, Savane–Rivière-Noire.

Ce mercredi après-midi, les trois démissionnaires seront sans doute entourés des trois autres députés démissionnaires, à savoir Jean-Claude Barbier, Joe Lesjongard et Raffick Sorefan, pour annoncer la création de leur parti. Lequel devrait se rallier au Muvman Liberater d’Ivan Collendavelloo dans la conjoncture de «la réunification de la famille militante».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires