Arrêtée en Italie: Soornack sollicite le PTr pour obtenir l’asile politique

Avec le soutien de
L’activiste rouge (3e à partir de la g.) lors de la proclamation des résultats des élections municipales en 2012.

L’activiste rouge (3e à partir de la g.) lors de la proclamation des résultats des élections municipales en 2012.

Nandanee Soornack est définitivement une femme pleine de ressources. L’amie de l’ex-Premier ministre Navin Ramgoolam a sollicité l’aide du Parti travailliste (PTr) afin que celui-ci l’aide à obtenir l’asile politique en Italie, pays où elle a trouvé refuge au lendemain du scrutin du 10 décembre. Son avocat basé à Londres Raj Boodhoo n’a pas voulu confirmer l’information.

Arrêtée jeudi, à Parme, suivant l’émission d’un mandat d’arrêt international dans le cadre de l’enquête ouverte par le Central Criminal Investigation Department (CCID) contre l’ancien chef de gouvernement pour blanchiment, Nandanee Soornack fait actuellement face à la déportation. La patronne d’Airway Coffee a passé quatre nuits en détention et a été assignée à résidence après sa comparution en cour lundi.

Persécution politique

Face à la volonté du gouvernement mauricien de la faire revenir au pays afin qu’elle réponde de ses actes, Nandanee Soornack aurait trouvé la parade pour échapper à la justice. Un de ses proches a pris contact avec des dirigeants rouges, la semaine dernière, afin qu’ils lui remettent un document attestant qu’elle a été un agent actif du PTr. Ce qui l’aurait aidée à tenter de prouver auprès du tribunal de Parme qu’elle est l’innocente victime d’une persécution politique.

Joint au téléphone dans la soirée du mardi 21 avril, Raj Boodhoo laisse entendre que l’attestation n’est jamais parvenue à sa cliente. Et que les procédures pour une demande d’asile politique auraient dû être enclenchées dès lundi. «C’est trop tard à présent», a-t-il indiqué. «Je ne veux pas mélanger l’aspect juridique de cette affaire avec la politique», s’est-il contenté de répéter lorsque l’express a voulu qu’il confirme l’envoi d’un émissaire auprès des dirigeants travaillistes.

Ironie

L’ironie veut que Navin Ramgoolam a déclaré que Nandanee Soornack est une militante du PTr. L’ex-Premier ministre s’exprimait à l’Assemblée nationale le 18 décembre 2012. Huit jours plus tôt avaient eu lieu des incidents au collège Dr Maurice Curé qui ont mis Nandanee Soornack sous les feux des projecteurs. En réponse à une Private Notice Question du leader de l’opposition Paul Bérenger, Navin Ramgoolam avait indiqué que Nandanee Soornack «was indeed a duly appointed counting agent» de l’alliance PTr-PMSD aux élections municipales.

Publicité
Publicité

C’est une affaire qui a défrayé la chronique. Celle de Nandanee Soornack, l’amie intime de l’ex-Premier ministre, Navin Ramgoolam. Ce mercredi 19 avril, l’activiste rouge qui a quitté le pays après la défaite du PTr, parlera de sa vie personnelle et sociale aux membres de la presse. Voici un dossier pour mieux-comprendre toute cette polémique autour de la femme d’affaires désormais établie à Milan.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires