Bérenger: «Mo pa pu perdi titre leader de l’opposition aussi facilement»

Avec le soutien de

«C’est inacceptable. Vous pensez que quand untel ou untel démissionne du parti, Paul Bérenger perdra son titre de leader de l’opposition ?». Lors de son point de presse hebdomadaire, ce samedi 18 avril, le leader mauve n’a pas mâché ses mots et s’en est vivement pris aux démissionnaires de son parti, notamment  Joe Lesjongard et Raffick Sorefan. 
 
Il a, dans la foulée, avancé que des sanctions seront prises contre les dirigeants qui ont pris part à la réunion organisée par Joe Lesjongard et Raffick Sorefan. C'est lors du comité central spécial du Mouvement militant mauricien (MMM), ce mardi, qu'il prendra une décision sur le sort de ces dirigeants.
 

«Roshi Bhadain continue à faire des zigzags»

Revenant sur la compagnie Bristish American Investment (BAI), le leader de l’opposition a qualifié toute cette affaire de «cafouillage légal dramatique ». Selon lui, il y a une guerre ouverte entre les conservateurs et l’administrateur qui gère les filiales du conglomérat. Le ministre Roshi Bhadain  de son côté continue à faire des «zigzags» avec ses commentaires sur la police d’assurance Super Cash Back Gold. «Cette situation est inquiétante. Il y a une crise profonde dans le pays», a-t-il poursuivi.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires