Au MCB Club à Curepipe: Expertise du FC Barcelone pour des jeunes mauriciens

Avec le soutien de
Angel Toledano Flores (coach), Dany Bigas (directeur du camp) et Frances 'Kiko' Pereto (coach) sont les trois experts barcelonais qui entraineront les jeunes.

Angel Toledano Flores (coach), Dany Bigas (directeur du camp) et Frances 'Kiko' Pereto (coach) sont les trois experts barcelonais qui entraineront les jeunes. 

Angel Toledano Flores et Francesc Melendez Pereto sont investis d’une mission. Former et forger de jeunes footballeurs mauriciens âgés entre 8 et 16 ans et leur imprégner du savoir-faire barcelonais pendant une semaine sur les terrains de football du Club de la MCB à Curepipe.
 
L’initiative revient à Football First, une compagnie dirigée par Jonathan Knapp, David Callow et Wilson Li. Leur partenaire, la Mauritius Commercial Bank (MCB) les a rejoints depuis peu, car l’année dernière, c’est avec Afrasia Bank que Football First avait commencé le projet. En août 2014, vingt-quatre jeunes avaient, d’ailleurs, mis le cap sur Barcelone pour participer à un stage au FCBescola, l’école de formation officielle du FC Barcelone.
 
Que dire pour présenter le FC Barcelone si ce n’est que ce club a été 22 fois champion d’Espagne, a remporté 26 Copa del Rey, 11 fois la Supercoupe d’Espagne et quatre fois la Ligue des champions. Les Blaugrana sont, du reste, actuellement en tête du championnat d’Espagne devant leur éternel rival, le Real Madrid. Alors, quand ce club envoie trois de ses émissaires – il y a également le directeur de camp, Dany Bigas – on ne peut que se taire et apprendre !
 
L’objectif de ce camp d’entraînement, qui bénéficie aussi de la participation du groupe ENL, est d’apprendre, certes, de nouvelles techniques aux stagiaires issus de la MCB Football Academy ainsi que de Football First, mais aussi d’inculquer les valeurs du club que sont la tolérance, le respect, la solidarité, l’amitié, le fair-play, l’intégration, l’effort et la joie de vivre. «Le sport c’est l’école de la vie», a, d’ailleurs, tenu à rappeler Dominique Provençal, Retail Business Development Manager de la MCB, dans son discours d’ouverture du camp d’entraînement.

Apprendre la discipline et la rigueur

Au-delà de l’aspect purement footballistique et technico-tactique de ce camp d’entraînement, le souhait émis par tous les encadreurs, que ce soit les techniciens, les directeurs et les parents, c’est que ces enfants et ces adolescents apprennent la discipline et la rigueur, entre autres valeurs essentielles dans la vie. Car comme nous le faisait remarquer un des directeurs de Football First, tout le monde ne finit pas footballeur professionnel. Pour certains c’est une chimère, pour d’autres, il faut de sacrés concours de circonstances et un sacré volume de travail pour parvenir à ses rêves…
 
A titre d’exemple, Dany Bigas, le directeur de camp, avait lui aussi gravi les mêmes échelons que des joueurs comme Xavi et Carles Puyol mais n’a pu jouer qu’en deuxième division. C’est dire comme la compétition est rude.
 
Cependant, comme disait Paulo Coelho, «c’est justement la possibilité de réaliser un rêve qui rend la vie intéressante», laissons ces enfants caresser leurs rêves. «Je veux réaliser mon rêve et devenir un footballeur», lâche de tout cœur Mathieu Lelong, 8 ans, stagiaire de ce camp.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires