Affaire Betamax: Soomaroah libéré, Gowressoo entendu sous peu

Avec le soutien de
 Ranjit Singh Soomaroah, ex-directeur de la STC, soutient que l’ancien ministre Mahen Gowressoo a exercé des pressions contre lui pour l’octroi du contrat de Betamax.

Ranjit Singh Soomaroah, ex-directeur de la STC, soutient que l’ancien ministre Mahen Gowressoo a exercé des pressions sur lui pour l’octroi du contrat de Betamax.

Mahen Gowressoo est le prochain suspect à être entendu dans le cadre de l’enquête du Central Criminal Investigation Department (CCID) sur l’octroi du contrat pour le transport du carburant à Betamax. L’ancien ministre travailliste du Commerce, devenu entre-temps proche du MSM, a été dénoncé par Ranjit Singh Soomaroah, l’ancien directeur général de la State Trading Corporation, lors de son interrogatoire le mercredi 8 avril. 

Il a expliqué que Mahen Gowressoo aurait exercé des pressions sur lui afin que le contrat pesant Rs 10 milliards soit accordé à la société dirigée par Veekram Bhunjun, beau-frère de l’ancien ministre Rajesh Jeetah.

Jusqu’à tard hier soir, vendredi 10 avril, Mahen Gowressoo est resté injoignable. Plus tôt dans la soirée, il a déclaré à l’express qu’il ne pouvait s’expliquer sur cette affaire, étant à une séance de prières.

Xavier-Luc Duval se dit «pas concerné»

Quant au Premier ministre adjoint Xavier-Luc Duval, dont le nom a aussi été cité par Ranjit Singh Soomaroah, il affirme ne pas être concerné par cette affaire. L’ancien directeur général de la STC a expliqué à l’équipe de l’ACP Heman Jangi que l’ancien ministre des Finances de Navin Ramgoolam avait demandé à un cabinet d’audit de soumettre une étude de faisabilité sur ce projet. Xavier-Luc Duval a confié à l’express hier soir «qu’il a agi en toute intégrité».

Inculpé sous une accusation d’avoir ourdi un complot avec Mahen Gowressoo pour allouer un contrat à Veekram Bhunjun, ainsi que d’avoir accordé un contrat public sans l’aval du Central Procurement Board, Ranjit Singh Soomaroah a recouvré la liberté contre des cautions totalisant Rs 50 000 hier. Il a aussi signé deux reconnaissances de dettes d’un million de roupies.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires