Services douaniers: le directeur James Lenaghan plie bagage

Avec le soutien de
James Lenaghan assume les fonctions de directeur du département des douanes depuis 2012.

James Lenaghan assume les fonctions de directeur du département des douanes depuis 2012.

Il a été directeur des douanes pendant trois ans. L’Écossais James Lenaghan quittera bientôt la Customs House de la Mauritius Revenue Authority (MRA). Son contrat, qui arrive à terme en mai, ne sera pas renouvelé. «Il a été embauché sous contrat pour une durée de trois ans», a confirmé à l’express, le jeudi 9 avril, une source proche du dossier. Sa place ne restera pas vacante très longtemps car un appel à candidatures local et international pour trouver son remplaçant sera lancé d’ici quelques semaines.

James Lenaghan assume les fonctions de directeur du département des douanes depuis 2012. Il avait remplacé l’Anglais Stephen Mendes, qui avait démissionné fin mai 2011 pour devenir conseiller à AFRITAC. L’Écossais est connu comme étant l’opposé de Bert Cunningham, le Canadien qui avait aussi été directeur des douanes. Ce dernier n’hésitait pas à dire tout haut ce qu’il pensait des douaniers mauriciens, quitte à se faire des ennemis.

Lettres anonymes

Troisième expatrié à occuper ce fauteuil, James Lenaghan a également dû faire face à des hostilités. Seulement quatre mois après sa prise de fonctions, il avait déjà des ennemis qui s’en prenaient à lui à travers des lettres anonymes. L’une d’elles mettait en cause ses compétences et son intégrité, alors qu’il est bardé de diplômes.

Titulaire d’un double MA de l’université australienne de Canberra en International Revenue Management et en International Customs Law and Administration, il est également diplômé en courtage maritime de l’Institute of Chartered Shipbrokers de Londres.

Dans un entretien accordé à l’express-dimanche en septembre 2012, il déclarait qu’il savait «déjà à quoi s’attendre» en faisant acte de candidature à la MRA. Il a fait de la lutte contre la drogue et la contrebande son cheval de bataille et s’est aussi attelé à éliminer les brebis galeuses au sein du département des douanes. Il est, pour le moment, absent du pays.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires