Affaire BAI: la National Commercial Bank officiellement sur les rails

Avec le soutien de
Dès lundi, les clients de la Bramer Bank bénéficieront de services complets de la National Commercial Bank.

Dès lundi, les clients de la Bramer Bank bénéficieront d'un service bancaire complet à la National Commercial Bank.

Sur les chapeaux de roue. A peine une semaine après la chute soudaine de la Bramer Bank, les actifs et passifs de cette institution bancaire ont déjà été nationalisés. La National Commercial Bank (NCB) a en effet été mise sur les rails, ce jeudi 9 avril. La première réunion du conseil d’administration a eu lieu aujourd’hui, en présence des administrateurs judiciaires, André Bonieux et Mushtaq Oosman, mais aussi d’officiers de la Banque de Maurice et du ministère des Finances. 
 
La nouvelle banque ne sera pas gérée par la State Bank of Mauritius (SBM). Said Lalloo, président du conseil d’administration de la nouvelle banque gouvernementale, a tenu à bien le faire ressortir. 

«L’argent des clients de l’ex-Bramer Bank assuré à 200 %»

Etaient également présents à cette réunion, des représentants de la SBM, qui étaient là pour prodiguer conseils administratifs et de gestion au personnel de la nouvelle banque, a souligné Said Lalloo. «Il n’y aura pas de soutien financier», a-t-il également ajouté. «Il s’agit de lancer une nouvelle banque, c’est pourquoi nous avons sollicité l’aide de la SBM », argue le Chairman. 
 
Toutefois, le vrai défi, selon Said Lalloo, se trouve du côté de la clientèle. Alors que la NCB devrait être «complètement opérationnelle» dès lundi, il a voulu «rassurer» tous les clients. Leur argent est «assuré à 200 %» maintenant que le gouvernement a tout le contrôle, avance-t-il. 
 

Publicité
Publicité

Le coup de grâce a été donné à 00 h 45, vendredi 3 avril. Dans un communiqué, la Banque de Maurice  indique que le permis d’opération de la Bramer Bank est suspendu pour non-respect des pratiques bancaires, entre autres. Depuis, les conférences de presse se sont enchaînées et les questions n'ont cessé de surgir. Zoom sur cette affaire présentée comme une crise sans précédent pour le pays par le ministre des Finances, Vishnu Lutchmeenaraidoo.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires