Affaire BAI: La FSC suspend la licence de Bramer Asset Management

Avec le soutien de

Dans un communiqué émis ce jeudi 9 avril, la Financial Services Commission (FSC) annonce la suspension de la licence de Bramer Asset Management Ltd. (BAM), qui gère des investissements évalués à 6 milliards de roupies, et qui est une des nombreuses filiales du groupe British American Investment de Dawood Rawat.

Bramer Asset Management avait mis à la disposition de ses clients quatre fonds d’investissements : ALEEF, Bramer Property Fund, Emerging Africa Bond Fund et Hennessy Investment Trust, avec des intérêts allant jusqu’à 6,5 %. Tous ces fonds sont gelés pour le moment. La FSC a sollicité les conservateurs André Bonieux et Mushtaq Osman pour un état des lieux.

 

Parts de BAI achetées avec les dépôts à Bramer Asset Management

La régulatrice ne précise pas les reproches formulés à l'égard de la BAM, mais l’express avait révélé, dès mardi dernier, que BAM pourrait bien être le cœur de la crise. C’est avec les investissements des dépositaires de BAM que Dawood Rawat, en 2010, a acheté toutes les parts des 2 400 petits actionnaires de BAInvestment, pour faire de sa compagnie, Seaton Investment, la seule propriétaire de l’empire BAInvestment.

Publicité
Publicité

Le coup de grâce a été donné à 00 h 45, vendredi 3 avril. Dans un communiqué, la Banque de Maurice  indique que le permis d’opération de la Bramer Bank est suspendu pour non-respect des pratiques bancaires, entre autres. Depuis, les conférences de presse se sont enchaînées et les questions n'ont cessé de surgir. Zoom sur cette affaire présentée comme une crise sans précédent pour le pays par le ministre des Finances, Vishnu Lutchmeenaraidoo.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires