Irrégularités: Mahen Seeruttun accable Ravin Bholah

Avec le soutien de
Le ministre de l’Agro-industrie Mahen Seeruttun a énuméré plusieurs irrégularités qu’aurait commises l’ex directeur du SIT, au parlement hier.

Le ministre de l’Agro-industrie Mahen Seeruttun a énuméré plusieurs irrégularités qu’aurait commises l’ex directeur du SIT, au parlement hier. 

Tout a commencé par une question de Soodesh Rughoobur, backbencher du gouvernement. Ce député du MSM de la circonscription n° 6 s’est intéressé au Sugar Investment Trust (SIT). Mahen Seeruttun, dont le ministère est responsable de cet organisme, a donné lecture d’une longue réponse accablant l’ancien directeur du SIT Ravin Bholah. Le ministre de l’Agro-industrie a déclaré qu’en janvier de cette année, le conseil d’administration du SIT avait décidé de suspendre Ravin Bholah car ce dernier avait commis plusieurs irrégularités dans l’exercice de ses fonctions. Un comité disciplinaire avait été institué le 18 février pour enquêter sur ces irrégularités et le Chief Executive Officer (CEO) a soumis sa démission.
 
Premièrement, Ravin Bholah a outrepassé la décision du board en octroyant, en décembre de l’année dernière, une augmentation salariale allant de 34 % à 111 % à certains employés. Or, le board avait approuvé une augmentation de 27 %.
 
En novembre 2013, le CEO a nommé un employé Team Leader et il lui a accordé des salaires mensuels de Rs 32 500 sans chercher l’aval du board. Toujours sans l’approbation de son conseil d’administration, Ravin Bholah a octroyé des allocations de Rs 660 000 à deux membres de son personnel.
 
En décembre de l’année dernière, il aurait commis un acte de faux. Durant le même mois, il a tenu des activités politiques dans les locaux du SIT. Dans la foulée, Mahen Seeruttun a livré d’autres indications. Il a affirmé que le 12 février, soit pendant que Ravin Bholah était toujours CEO, des actionnaires du SIT ont réclamé l’institution d’une commission d’enquête par rapport à plusieurs dossiers et projets. Ceux-ci concernent un morcellement agricole à l’île d’Ambre et un morcellement résidentiel d’Aurea. Il est aussi question de la construction de CORE Building, l’acquisition de NG Tower à Ébène et le recrutement du personnel. Mahen Seeruttun a annoncé qu’un audit interne est en cours à ce sujet et qu’une décision sera prise à la lumière du rapport.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires