Parlement : la National Commercial Bank sera créée pour remplacer la Bramer Bank

Avec le soutien de
Les échanges ont été vifs entre le ministre des Finances et Shakeel Mohamed au Parlement ce mardi.

Les échanges ont été vifs entre le ministre des Finances et Shakeel Mohamed au Parlement ce mardi. 

Une nationalisation. C’est ce que réserve le gouvernement aux avoirs de la Bramer Bank. Cette dernière devrait être remplacée sous peu par une nouvelle entité bancaire appartenant au gouvernement, la National Commercial Bank (NCB), a annoncé Vishnu Lutchmeenaraidoo au Parlement, ce mardi 7 avril.
 
«Une fois les transferts des actifs et passifs de la Bramer à la NCB réalisés, cette dernière offrira des ‘full banking services’», a précisé le ministre des Finances en répondant à la Private Notice Question (PNQ) du leader de l’opposition. 

Nouvelle licence

Jusqu'à ce que la nouvelle banque se voit attribuer sa licence, ce qui devrait être le cas d’ici la fin de la semaine, selon le grand argentier, la Bramer Bank continuera d’offrir ses services grâce à une autorisation temporaire de la Banque de Maurice. La State Bank of Mauritius (SBM), qui avait fait une offre de rachat de la défunte institution avant de se raviser, pourvoira une aide managériale pour faciliter la transition.   
 
Une question supplémentaire posée par Shakeel Mohamed, chef de file des Rouges, au Parlement, a provoqué de vives tensions entre le député travailliste et le ministre des Finances. L’ancien ministre du Travail a demandé à Vishnu Lutchmeenaraidoo des preuves qu’il y avait bien un Ponzi Scheme au sein de la Bramer Bank. 

Ponzi ou pas Ponzi ?

Le grand argentier a sous-entendu que le député devait «bien être au courant» de la situation, ce qui a marqué le lancement des hostilités. «We all know it’s a Ponzi Scheme», s’est écrié Vishnu Lutchmeenaraidoo. «Dir to pena narien», a rétorqué Shakeel Mohamed, qui estime que le ministre des Finances a tenté de «noyer le poisson».  Celui-ci a alors pris l’exemple de la BAI de Trinidad et Tobago, qui s’est effondrée «dans les mêmes conditions» il y a quelques années, selon lui. 
 
Publicité
Publicité

Le coup de grâce a été donné à 00 h 45, vendredi 3 avril. Dans un communiqué, la Banque de Maurice  indique que le permis d’opération de la Bramer Bank est suspendu pour non-respect des pratiques bancaires, entre autres. Depuis, les conférences de presse se sont enchaînées et les questions n'ont cessé de surgir. Zoom sur cette affaire présentée comme une crise sans précédent pour le pays par le ministre des Finances, Vishnu Lutchmeenaraidoo.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires