Décès de Keshnee Purmasing: 76 passagers et pas de receveur dans le bus

Avec le soutien de
Nando Bodha a révélé que la police et la NTA ont émis des rapports contradictoires sur l’état du système d’ouverture des portes du bus impliqué dans la mort de la jeune Keshnee.

Nando Bodha a révélé que la police et la NTA ont émis des rapports contradictoires sur l’état du système d’ouverture des portes du bus impliqué dans la mort de la jeune Keshnee.

Il y avait 76 personnes, dont 16 debout, dans le dernier bus qu’a pris la collégienne Keshnee Purmasing le 25 mars dernier. C’est ce qu’a révélé Nando Bodha au Parlement, ce jeudi 2 avril, en réponse à la PNQ de Paul Bérenger. La jeune fille de 17 ans est tombée de l’arrière du véhicule en marche, avant de décéder une semaine plus tard.

Selon les chiffres du ministère du Transport, il y a eu neuf accidents impliquant des bus scolaires depuis 2013. Nando Bodha a aussi dévoilé quelques éléments de la déposition donnée par le chauffeur du bus impliqué dans la mort de Keshnee Purmasing. L’homme avait été brièvement placé en détention après le décès de l’adolescente, accusé d’homicide involontaire. D’après l’aveu même du conducteur, il n’y avait pas de receveur dans le bus bondé.

Rapports contradictoires

«Il y a deux rapports sur cet incident», a rapporté le ministre : un de la National Transport Authority (NTA) et un autre de la police. Nando Bodha a soutenu que ces documents se contredisent au sujet de la porte arrière du bus. La police affirme que celle-ci n’était pas bien sécurisée, tandis que la NTA clame le contraire.

Amendements législatifs

«Nous attendons donc la fin de l’enquête pour connaître la marche à suivre», a clamé Bodha. Cependant, ajoute-t-il, un comité a déjà été mis en place pour prendre des «mesures immédiates». Il a également assuré la Chambre qu’il y aura «des amendements au Road Trafic Act».

Parmi les mesures prévues, une nouvelle flotte de véhicules équipés de caméras pour remplacer les bus de plus de 16 ans. De plus, tous les bus seront dotés d’une alarme en cas de problème dans le système de verrouillage des portes, tandis que les véhicules ne pourront circuler en l’absence d’un receveur.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires