Séquestration à Mont-Roches: deux jeunes hommes libérés

Avec le soutien de
La police a fait une descente dans une maison à Mont-Roches ce mercredi 1er avril. Elle a «libéré» les deux jeunes hommes qui, selon des voisins, y étaient séquestrés.

La police a fait une descente dans une maison à Mont-Roches ce mercredi 1er avril. Elle a «libéré» les deux jeunes hommes qui, selon des voisins, y étaient séquestrés.

Cela fait plusieurs années qu’ils n’étaient pas sortis de la maison. Ces deux jeunes hommes étaient, selon des voisins, séquestrés par leurs parents à leur domicile à Mont-Roches. Agés de 20 et 25 ans, ils ont été «libérés» ce mercredi 1er avril.

Des policiers et des officiers de la Family Protection Unit ont, à la mi-journée, enfoncé la porte de la maison. Ils ont découvert les deux jeunes hommes dans une pièce. L’un était ligoté, l’autre, était assis dans un coin, traumatisé. Sous les protestations des parents, visiblement énervés, les frères ont été transportés dans un fourgon à l’hôpital psychiatrique de Brown-Séquard.

Plusieurs plaintes des voisins

Cette descente de la police fait suite à plusieurs plaintes déposées par les voisins. Certains affirment qu’ils ont déjà essayé de venir en aide à la famille mais qu’ils se seraient fait insulter par le couple. Des personnes ont contacté les autorités pour leur demander de tirer au clair les agissements de cette famille.

Rencontré il y a quelques jours, le père des deux jeunes hommes affirme que ses fils n’étaient pas séquestrés. «Je ne comprends pas toute cette histoire autour de ma maison. Je vis ici depuis plus de cinq ans. Je ne séquestre personne. J’ai deux enfants dont un qui est malade mentalement», a expliqué le fonctionnaire.

Cet habitant de Mont-Roches assure que ses voisins lui en veulent. «Je suis quelqu’un de réservé. Je n’aime pas que les autres interviennent dans ma vie privée. Je n’ai besoin de personne. J’ai porté plainte contre deux habitants du quartier, le premier pour avoir empoisonné mes chats et l’autre pour avoir brisé mes vitres», raconte-t-il.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires