Glover après la plainte de Gayan: «Toute tentative d’intimidation ne m’arrêtera pas»

Avec le soutien de
Selon le président de l’EOC, Brian Glover, la plainte faite contre lui par Anil Gayan serait une tentative de faire diversion.

Selon le président de l’EOC, Brian Glover, la plainte faite contre lui par Anil Gayan serait une tentative de faire diversion.

«Je ne travaille pas pour M. Gayan mais pour la population mauricienne. J’ai toujours été sincère envers elle et j’ai toujours travaillé dans la transparence la plus totale. Et cela, dans l’intérêt du public.» Le président de l’Equal Opportunities Commission (EOC) n’a pas tardé à donner la réplique au ministre de la Santé, Anil Gayan. Ce dernier a porté plainte contre Brian Glover au Central Criminal Investigation Department (CCID) ce mardi 31 mars.
 
Une plainte qui fait suite aux trois enquêtes ouvertes sur le ministre de la Santé qui est accusé de discrimination politique par l’EOC. Deux d’entre elles concernent les nominations de Vijaya Sumputh au Trust Fund for Specialised Medical Care et à la Mauritius Post and Cooperative Bank. La troisième enquête concerne une tribune écrite par Anil Gayan et publiée dans l’express, dans laquelle il accuse l’ancien gouvernement d’avoir distribué des privilèges.
 
Le président de l’EOC indique, pour sa part, n’avoir rien à se reprocher. «Toute tentative d’intimidation découlant peut-être d’une arrogance du pouvoir ne m’arrêtera pas dans mon combat pour une méritocratie et un pays plus démocratique», a-t-il soutenu. «Je me demande si toute cette agitation n’est pas une tentative pour faire diversion. Je laisse à la population le libre choix de se poser elle-même la question.»
 
 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires