Cyclisme: Dominique Béchard (Nouveau président du VCJCC-Bank One): «Nous allons mettre l’accent sur les jeunes»

Avec le soutien de
Dominique Béchard est déterminé à tout mettre en œuvre pour garder le VCJCC-Bank One vivant. (Photo: TONY FINE)

Dominique Béchard est déterminé à tout mettre en œuvre pour garder le VCJCC-Bank One vivant. (Photo: TONY FINE)

Dominique Béchard a succédé à Caroline Le Blanc à la présidence du Vélo club des Jeunes Cyclistes de Curepipe-Bank One il y a quelques semaines. Un « défi » qu’il a accepté de relever, dit-il, pour permettre à ce club mythique de continuer à vivre malgré les difficultés qu’il rencontre. L’ancien lanceur – disque, poids marteau – qui a défendu les couleurs mauriciennes aux Jeux Olympiques de 1984 à Los Angeles et fait partie de la sélection nationale de basket-ball aux Jeux des iles de l’océan Indien au début des années 90, mesure l’ampleur de la tache. 
 
« Il n’y avait pas grand-monde pour reprendre le flambeau et je me suis lancé. Le VCJCC est un des plus vieux clubs de l’ile. J’ai été membre du GCIM qui a malheureusement disparu et je ne veux qu’un autre club mythique connaisse le même sort », affirme Dominique Béchard. 
 
La difficulté de maintenir à flot le VCJCC-Bank One vient surtout du fait qu’il a perdu ces deux dernières saisons ses figures de proues. Début 2014, les frères Lagane – Gregory et Christopher – ont migré vers le Faucon Flacq SC-KFC alors que cette année, Yannick Lincoln et Aurélie Halbwachs ont intégré le nouvellement formé Moka SC. De plus, Sébastien Tyack a pris ses distances du vélo en raison de ses études. 
 
« Avec le départ de ces éléments importants, nous nous retrouvons devant une grande responsabilité. Il faut tout faire pour que le club puisse faire face à cette situation. C’est pour cette raison que nous avons décidé de mettre l’accent sur les jeunes. Il y aura ainsi un recentrage sur la relève. Nous allons, en quelque sorte, revenir à nos premières amours c’est-à-dire la l’encadrement des jeunes. D’ailleurs, le nom du club est évocateur », explique notre interlocuteur.
 
« Même si les moyens financiers et humains manquent, nous allons encadrer nos jeunes. Personnellement, je me suis assigné la mission d’accompagner nos minimes lors des séances d’entrainement du mardi et du jeudi. Ils ne sont pas autonomes, parfois turbulents et doivent être convenablement guidés d’autant que la route est devenue terriblement dangereuse avec les automobilistes qui respectent de moins en moins les cyclistes. C’est vraiment une grosse responsabilité. »
 
Dominique Béchard est heureux de pouvoir compter sur un comité dévoué. « J’ai la chance d’être entouré d’un comité très dédié. Il y a Caroline (Le Blanc) qui est au four et au moulin, Gilbert Quéland, Eddy David, Dominique Seeyave et Malenn Ramasawmy », se réjouit-il.
 
Aussi, le champion de Maurice 1999, Gino Frédéric, a été engagé pour entrainer les jeunes du club. « Gino coache nos jeunes en mettant en application un programme d’entrainement qui a été préparé par Yannick Lincoln », précise le président du VCJCC-Bank One.
 
Toutefois, Dominique Béchard pense que certains coureurs pourront défendre honorablement les couleurs du club en élite. « Nous avons Fidzerald Rabaye qui a fait de belles courses depuis le début de la saison, Jeremy Seeyave, Jean-Robert François qui a repris la compétition et qui va monter en puissance et aussi Romain Béchard chez les juniors », note-t-il. 
 
Dominique Béchard conclut en adressant ses remerciements au sponsor du club, Bank One. « Nous disons un gros merci à Bank One pour son soutien indéfectible. On ne pourrait rien faire sans eux. »
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires