Accusation de contrebande : la motion de remise en liberté de l’Indien Reddy renvoyée en avril

Avec le soutien de
Kollam Gangi Reddy, accusé de contrebande, il a comparu en cour intermédiaire ce jeudi 26 mars.

Kollam Gangi Reddy, accusé de contrebande, a comparu en cour intermédiaire, ce jeudi 26 mars. 

Il était présenté par des journaux indiens comme l’un des hommes les plus recherchés de la Grande Péninsule. Arrêté par Interpol à Maurice, le 20 février dernier, Kollam Gangi Reddy a comparu en cour intermédiaire, ce jeudi 26 mars, dans le cadre des débats sur sa motion de remise en liberté. Le ressortissant indien est provisoirement accusé de contrebande.

La magistrate Adila Hamuth a cependant renvoyé les débats au 7 avril, l’Attorney General devant présenter des documents en cour. «C’est injuste», a déclaré l’avocat de Kollam Gangi Reddy, commentant ce nouveau renvoi. En effet, les débats sont renvoyés pour la quatrième fois. Un vif échange s’est ensuivi avec la magistrate.

Kollam Gangi Reddy est accusé de trafic de bois de santal en Inde. Il s’est rendu à Maurice alors qu’il était en liberté conditionnelle depuis le 5 avril 2014. L’Inde demande son extradition.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires