Navin Ramgoolam: «Le gouvernement trame une autre affaire contre moi»

Avec le soutien de
L'ex-Premier ministre, Navin Ramgoolam déposera une plainte officielle contre l'Etat incessemment. C'est ce qu'il a annoncé hier, samedi 21 mars lors de son point de presse.

L'ex-Premier ministre, Navin Ramgoolam déposera une plainte officielle contre l'Etat incessamment. C'est ce qu'il a annoncé hier, samedi 21 mars lors de son point de presse.

«Je suis constamment suivi par des agents du National Security Service. Je ferai une contestation officielle bientôt.» Suite à la polémique à laquelle il fait face, notamment dans l’affaire Roches-Noires et les Rs 220 millions retrouvées à son domicile, à Riverwalk, Navin Ramgoolam se dit animé par un sentiment de méfiance. Selon l’ancien Premier-ministre, «le gouvernement trame une autre affaire contre lui.» C’est ce qu’il a annoncé lors d’une conférence de presse hier, samedi 21 mars.

Navin Ramgoolam a également affirmé qu’il est constamment suivi par des agents du National Security Service. Loin de se laisser intimider, l’ex-ministre sortant compte déposer une contestation officielle.

Par ailleurs, Navin Ramgoolam est revenu sur le dossier Chagos lors de son point de presse. C’est une victoire éclatante pour le peuple mauricien, mais surtout pour nos compatriotes chagossiens», a lancé l’ex- PM.  Selon lui, très peu de gens à Maurice  croyaient «en la stratégie que j’avais adoptée avec mes avocats locaux et internationaux». Il a également souligné que cette décision des Nations unies «dépasse le cadre de la politique partisane».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires