Une Française enlevée au Yémen aurait été libérée

Avec le soutien de

Une Française et une Yéménite enlevées le mois dernier à Sanaa, la capitale du Yémen, ont été libérées par des hommes de tribus yéménites, apprend-on de source tribale.

Isabelle Prime, consultante pour le Fonds social pour le développement, un organisme yéménite, et son interprète, Cherine Makaoui, avaient été enlevées par des hommes armés dans le centre de Sanaa le 24 février alors qu'elles se rendaient à leur travail.

Le Premier ministre, Manuel Valls, a déclaré lors d'une conférence de presse n'avoir "rien à annoncer à ce stade" et de source diplomatique française on appelle à la plus "extrême prudence" sur ces informations.

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés