Barcelone VS Manchester City (23h45): Le matador Barça prêt pour la corrida

Avec le soutien de
Comme au match aller, le Citizen James Milner risque de se retrouver souvent à terre face à Lionel Messi.

Comme au match aller, le Citizen James Milner risque de se retrouver souvent à terre face à Lionel Messi.

Vainqueur à l'aller en Angleterre (2-1), Barcelone a basculé depuis dans une douce euphorie printanière avant de recevoir ce soir en 8e de finale retour de la Ligue des champions une équipe de Manchester City au bord de la rupture.
 
A moins d'une raclée monumentale en Catalogne, aucune implosion ne devrait toutefois se produire chez les Citizens après une élimination européenne identique à celle de 2014. Si leur chute domestique devait se poursuivre, rien n'est en revanche exclu...
 
La sortie des Anglais, largement dominés à l'aller, apparaît en effet logique face à l'ogre espagnol, qui plus est regonflé par sa première prise de pouvoir en Liga depuis le 1er novembre, il y a dix jours grâce à sa victoire contre Eibar (2-0).
 
La saison du champion d'Angleterre a également basculé, mais malheureusement pour lui du mauvais côté, avec autant de défaites que de victoires en 2015 (5). Piégé samedi à Burnley (1-0), le dauphin craque de toute part après son troisième revers en quatre matches et la menace est désormais plus dans son dos que devant.
 
"Qui pensait qu'à dix le PSG pouvait éliminer Chelsea, rêve pourtant encore tout haut son meneur David Silva. Tout le monde s'attend à voir passer Barcelone mais on peut livrer un gros match. Si on joue comme en 2e période à l'aller, sans faire de fautes stupides et avec un peu de chance, on peut les mettre dehors".

Cologne et Metz...

De l'aller, alors que le Barça n'a perdu que deux matches sur 28 au Camp Nou contre des Anglais et aucun depuis six rencontres, on se souvient pourtant plus du doublé retentissant de Suarez et du penalty raté de Messi que du 6e but européen d'Agüero.
 
Quelques jours après une surprenante défaite au milieu de 16 victoires, les visiteurs de l'Etihad, désireux d'évacuer le plus vite possible leur élimination en quart contre l'Atletico en 2014, y avaient fait très forte impression.
 
Suarez, qui vient de frapper six fois en cinq sorties, et Messi, déjà 43 buts cette saison dont huit en C1, sont encore les meilleurs atouts pour décrocher le 8e quart d'affilée du Barça, nouveau record maison. 
 
Ses deux dernières éliminations à ce stade ont toutefois des origines anglaises, contre Chelsea en 2005 et Liverpool en 2007. Le passé de Barcelone, 35 fois victorieux à l'aller en déplacement, fait également apparaître deux minuscules taches... qui remontent à la préhistoire puisque les exploits de Cologne et Metz au Camp Nou datent de 1981 et 1985.
 
"Nous n'avons pas confiance, nous affrontons l'un des favoris, assure Luis Enrique. Ils ont le potentiel pour nous compliquer la tâche, je ne les trouve pas fatigués".
 
Déjà miraculé en poule, City n'a pourtant pas trop d'illusions à se faire. Après l'exclusion de Clichy à l'aller, la troisième d'affilée lors des confrontations, sa suspension pèse évidemment moins que le retour de Touré au milieu, mais la présence de l'Ivoirien ne garantit rien.

'Clasico' en vue

Passé par Malaga, le Real et Villarreal, l'entraîneur Manuel Pellegrini a dominé Barcelone quatre fois seulement en 22 tentatives.
 
Et son talisman Agüero bat de l'aile. Auteur de 23 buts, l'Argentin n'en a marqué que quatre en 11 matches depuis son mois d'absence au moment de Noël.
 
"Le point de départ, c'est qu'il est possible de gagner à Barcelone, a martelé le technicien chilien. Cela doit être dans notre mentalité, il faut attaquer. Je ne pense pas que mon job soit en danger".
 
Son unique chance semble pourtant se réduire à miser sur une déconcentration adverse, alors que se profile le bouillant "clasico" face au Real, dimanche.
 
Samedi, les absences forcées chez les Catalans ont pu leur permettre de reposer leur bloc défensif. Pour pallier le nouveau forfait de Busquets, Mathieu est en balance avec Bartra pour occuper l'axe de la défense et Mascherano est attendu au milieu.

Les équipes probables

A Barcelone, Camp Nou (23h45)
 
FC Barcelone: Ter Stegen - Alves, Piqué, Mathieu (ou Bartra), Alba - Rakitic, Mascherano, Iniesta - Messi, Suarez, Neymar
 
Manchester City: Hart - Zabaleta, Kompany, Demichelis, Kolarov - Fernandinho, Touré - Nasri, Silva, Milner - Agüero
 
Arbitre: Gianluca Rocchi (ITA)
 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires