Drame au large de l’île Plate: «Le skipper a fait de son mieux pour aider les rescapés»

Avec le soutien de
 Jason Pierts Aerts a été libéré sur parole après avoir été accusé d’homicide involontaire.

 Jason Pierts Aerts a été libéré sur parole après avoir été accusé d’homicide involontaire. 

«Toutes les personnes qui ont été interrogées durant l’enquête ont dit que Jason a fait son maximum pour sauver ses passagers.» Jason Pierts Aerts, skipper du trimaran Babacool, ne peut en aucune façon être tenu pour responsable de la mort de l’une de ses passagères lors d’une sortie en mer le samedi 14 mars. C’est ce qu’avance son avocat, Me Arasen Kallee, qui se dit d’ailleurs très étonné que son client ait été accusé provisoirement d’homicide involontaire

«Dire que Jason n’a pas fait son travail correctement, qu’il ne s’occupait que du bateau et qu’il n’y avait pas de gilet de sauvetage à portée contredit ce qu’ont affirmé les 11 personnes interrogées», soutient l’homme de loi. D’après lui, les passagers ont affirmé qu’ils savaient qu’il y avait des gilets de sauvetage, et en ont même porté alors que d’autres vagues arrivaient sur l’embarcation. 

Arasen Kallee ajoute que son client a eu la présence d’esprit de «faire tout le monde entrer en cabine». A la lumière de ces témoignages, «blâmer le skipper est étonnant», estime l’avocat. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires