Narendra Modi: les points forts d’une visite officielle

Avec le soutien de
Dernières salutations entre Narendra Modi et SAJ avant qu’il ne rentre dans l’avion. C’était à l’aéroport aux alentours de 22 heures hier.

Dernières salutations entre Narendra Modi et SAJ avant qu’il ne rentre dans l’avion. C’était à l’aéroport aux alentours de 22 heures hier.

«Le pays de 1,2 milliard d'habitants salue avec ferveur le pays de 1,2 million d'habitants.» Tout au long de sa visite à Maurice, le Premier ministre indien, Narendra Modi, n’a eu de cesse de souligner les points communs qui existent entre Maurice et l’Inde. Et il n’a pas manqué de souligner également qu’à son arrivée sur le sol mauricien, il s'est senti chez lui. «J'ai eu comme une vibration, un sens d'appartenance», a-t-il indiqué lorsqu’il a lancé officiellement la construction du World Hindi Secretariat Headquarters, à Phoenix.

Narendra Modi, lors du lancement du World Hindi Secretariat Headquarters à la mi-journée, hier.

Ce que l’on retient surtout des différentes déclarations de Narendra Modi, c’est que face à tant de facteurs communs entre l’Inde et Maurice, le pays peut être sûr que la Grande péninsule lui apportera tout son soutien. D’ailleurs, il a annoncé lors de sa visite au Parlement que l’Inde aidera Maurice pour la construction d’une seconde cybercité. Cela, en accordant au pays une ligne de crédit de 500 millions de dollars américains.

Cet argent permettra Maurice de développer le port pour le stockage des produits pétroliers également. Ce projet, a souligné le Premier ministre indien, serait un noyau pour l’économie mauricien.  L’Inde soutiendra aussi Maurice pour le projet e-health.

 

Narendra Modi, premier chef du gouvernement indien à prendre la parole au Parlement un 12 mars.

Evoquant le traité de non double taxation, le Premier ministre indien a déclaré qu’il connaît l’importance des banques offshore dans l’économie mauricienne, mais que les deux pays travailleront ensemble pour qu’il n’y ait pas d’abus de ce traité. «Nous ferons tout pour ne pas faire du mal à ce secteur important à notre stratégie.»

Autre aide apportée par l’Inde : la construction du Barracuda par les autorités indiennes. Lors de la «commissioning ceremony» du Barracuda hier dans le Port, Narendra Modi a souligné que le navire sera d’une grande aide au pays, non seulement pour lui permettre de lutter contre la piraterie maritime mais aussi à avoir une meilleure communication entre les îles et des pays de l’océan Indien. Il a mis en exergue la place stratégique qu’occupe l’océan Indien s'agissant du commerce qui transite par voie maritime.

L’Ile Maurice, a indiqué le Premier ministre indien, a un rôle-clé à jouer dans l’océan indien et l’Inde sera toujours présent à ses côtés pour promouvoir la paix dans cette partie du monde.

Avant cette cérémonie, le Premier ministre Indien a visité l’Aapravasi Ghat où il passé un peu plus d’un quart d’heure.  

Et, plus tard, au Mahatma Gandhi Institute (MGI), c’est devant une foule conquise qu’il a prononcé quelques mots en créole. «Mo bann ser, mo bann frer morisyen, ki manier?» a lancé le Premier ministre indien. «Mo extra kontan mo isi ar zot. Mo senti mwa lakaz», a-t-il ajouté sous un tonnerre d’applaudissements.

Narendra Modi terminera sa visite par le spectacle culturel organisé au Champ-de-Mars. Il a ensuite mis le cap sur l’aéroport pour quitter le pays aux alentours de 22 heures hier…

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires