Terres agricoles: l’ex-ministre Aimée a bénéficié de deux arpents à Roches-Brunes

Avec le soutien de
(Photo d’archives) Hervé Aimée a bénéficié de deux arpents de terres agricoles à Roches-Brunes. Ils ont servi à l’élevage de poulet et à la culture de légumes.

(Photo d’archives) Hervé Aimée a bénéficié de deux arpents de terres agricoles à Roches-Brunes. Ils ont servi à l’élevage de poulet et à la culture de légumes. 

L’ancien ministre des Collectivités locales Hervé Aimée était détenteur d’un bail sur deux arpents de terres agricoles à Roches-Brunes, de 2008 à février 2015. Il l’était donc durant son mandat, de 2010 à 2014. C’est le ministre de l’Agro-industrie Mahen Seeruttun qui l’a dévoilé à l’Assemblée nationale, le mardi 10 mars, en réponse à une question de Rajesh Bhagwan.

Le nom d'Hervé Aimée figure en effet sur la liste de 37 bénéficiaires de baux sur des terres agricoles. Son accord d'une durée de sept ans avec l’État est arrivé à terme en février.

Le député Shakeel Mohamed a fait remarquer qu’Hervé Aimée n’a pas bénéficié de ce bail au moment où il a pris ses fonctions en tant que ministre mais bien avant. Le ministre Seeruttun, dans sa réponse,  n’a fait que préciser qu’une enquête interne est en cours. Il a ajouté cependant que dans ce cas précis, les deux arpents ont servi à l’élevage de poulet et à la culture de légumes.

Paul Bérenger, commentant sur la question, a trouvé que les deux arpents d’Aimée n’ont pas intéressé Roshi Bhadain pour diligenter une enquête, vu sa faible superficie.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires