Mort d’Iqbal Toofany: la PNQ de mardi probablement axée sur cette affaire

Avec le soutien de
Des proches d’Iqbal Toofany lors d’une manifestation le mercredi 4 mars devant les Casernes centrales.

Des proches d’Iqbal Toofany lors d’une manifestation, le mercredi 4 mars, devant les Casernes centrales. 

«S’il y a eu brutalité policière, nous condamnons cet acte. Nous voulons que la vérité éclate.» C’est ce qu’a indiqué à l’express hier, samedi 7 mars, Ajay Gunness, le secrétaire général du MMM, concernant Iqbal Toofany, décédé quelques heures après son interpellation par la Criminal Investigation Division de Rivière-Noire. Il a aussi affirmé que le leader du parti, Paul Bérenger, compte évoquer ce cas au Parlement mardi, soit à travers une Private Notice Question ou une déclaration.


D’ailleurs, confie le secrétaire général du MMM, «nous félicitons le Directeur des poursuites publiques qui a reçu la famille et qui a initié une enquête». De plus, a-t-il lancé, «au MMM, nous présentons nos condoléances à la famille du défunt».

Doter les postes de police de caméras

Et ils ne sont pas les seuls. Des membres du PTr ont profité de leur conférence de presse d’hier pour présenter leurs condoléances à la famille Toofany. Par ailleurs, «nous saluons la décision du bureau du Directeur des poursuites publiques qui a demandé à un magistrat d’enquêter», a déclaré le porte-parole du PTr, Arvin Boolell. Celui-ci a aussi demandé que tous les postes de police et les salles d’interrogatoire soient dotés de caméras.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires