Fiscalité américaine (FATCA): les implications pour Maurice

Avec le soutien de
Le fisc américain a le pouvoir de traquer les évasions fiscales dans n’importe quel pays du monde. Cette semaine, Business Mag analyse les conséquences d’une telle disposition pour l’économie locale.

Le fisc américain a le pouvoir de traquer les évasions fiscales dans n’importe quel pays du monde. Cette semaine, Business Mag analyse les conséquences d’une telle disposition pour l’économie locale.  

La Foreign Account Tax Compliance Act (FATCA), une disposition fiscale internationale introduite en 2014 et imposée par les États-Unis pour traquer l’évasion fiscale, permettra à l’organisme américain de collecte des impôts de traquer les transactions financières effectuées par les citoyens américains dans n’importe quel pays.

Pour tenter de comprendre les implications de cette loi sur notre secteur global business par exemple, on peut estimer qu’environ 25 % des compagnies offshore enregistrées à Maurice ont des actionnaires américains. De plus, une bonne partie de notre business offshore est liée aux États-Unis et environ 30 à 35 % des investissements effectués par les Américains en Inde, en Afrique ou en Chine transitent par la plate-forme financière locale.

A lire sur le site de Business Mag: FATCA: un défi majeur pour le secteur financier mauricien



Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x