Bande sonore au préjudice des Jugnauth: interrogé pendant six heures Ah Fat ne pipe mot

Avec le soutien de
Ancien Special Adviser du Premier ministre, Ah Fat Lan Hing Choy, aux Casernes hier, en compagnie de son épouse Sweetie Ramlagun.

Ancien Special Adviser du Premier ministre, Ah Fat Lan Hing Choy, aux Casernes hier, en compagnie de son épouse Sweetie Ramlagun.  

Six heures d’interrogatoire hier, mais les enquêteurs du CCID n’ont obtenu aucun indice d’Ah Fat Lan Hing Choy. L’ancien trésorier du PTr aurait en effet refusé d’en dire plus sur la bande sonore diffusée durant la campagne électorale et qui portait préjudice à la famille Jugnauth. Il avait, du reste, été exclusivement interrogé sur ce dossier. Et n’a fait que confirmer la diffusion de la bande audio sans en dire plus.

D’où provient cette bande ? Qui a donné des directives pour qu’elle soit diffusée ? Les enquêteurs du CCID resteront ainsi sur leur faim. Ah Fat Lan Hing Choy était pourtant l’un des principaux organisateurs d’un meeting dans la circonscription n° 7, Piton–Rivière-du-Rempart, lors duquel cette bande avait été diffusée.

Il est prévu qu’Ah Fat Lan Hing Choy soit convoqué une nouvelle fois pour la suite de son interrogatoire.

L’affaire Ramgoolam

Les enquêteurs comptent aussi l’interroger dans le cadre de l’enquête sur les Rs 220 millions saisies au domicile de l’ancien Premier ministre à Riverwalk, Vacoas. L’ancien trésorier du PTr sera appelé à expliquer d’où viennent les finances du parti et comment elles sont gérées. Si donations au parti il y a, à qui sont-elles confiées ? Et existe-t-il un livre de comptes à cet effet ? Ce sont les questions auxquelles devra prochainement répondre Ah Fat Lan Hing Choy.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires