Grogne autour de l’ouverture des Mediclinics 24h/24 : «Une question d’argent», selon Gayan

Avec le soutien de
Selon Anil Gayan, qui était à Mahébourg ce lundi 23 février, il y a eu beaucoup de réactions positives de la part de patients en ce qui concerne l’ouverture des Mediclinics 24h/h.

Selon Anil Gayan, qui était à Mahébourg, ce lundi 23 février, il y a eu beaucoup de réactions positives de la part de patients en ce qui concerne l’ouverture des Mediclinics 24h/24.

Le ministre de la Santé balaie d’un revers de main les contestations provoquées par rapport à l’ouverture des Area Health Centres et des Mediclinics 24h/24. Anil Gayan dit avoir «réalisé que c’est une question d’argent et non de principes. Mais ça c’est géré par le PRB». Il intervenait, ce lundi 23 février, lors du lancement d’un Regional Training Course For Technologists on Paediatric Imaging, au Preskil Beach Resort, à Mahébourg.

Le ministre devait aller plus loin en affirmant que si des médecins ne veulent pas travailler, «il y a beaucoup de jeunes médecins chômeurs. On pourra faire appel à eux». Pour Anil Gayan, ce projet a toute sa raison d’être, d’autant qu’il y a eu de nombreux retours positifs de la part des patients.

Il a, par ailleurs, annoncé, ce lundi, que l’installation d’un PET/CT Scan est envisagée à Maurice par le ministère. Selon lui, cela facilitera les diagnostics des maladies telles que le cancer. A savoir que le Regional Training Course For Technologists on Paediatric Imaging a pour objectif la formation de techniciens. 21 techniciens étrangers et 5 Mauriciens participent à cette formation. A Maurice, seul le Jawaharlal Nehru Hospital offre la médecine nucléaire.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires