Ramgoolam esseulé

Avec le soutien de

L'ancien Premier ministre n'a plus de partisans qui viennent le soutenir lors de ses visites au CCID. Même les Boolell, Assirvaden, Mohamed, Varma, ou Juggoo et les soutiens qu'ils organisaient ont disparu au fil des comparutions. Le fait que Ramgoolam ait passé – un bout – du flambeau du PTr ne va pas aider à mobiliser du soutien. On chuchote aussi que sa ligne de défense selon laquelle les millions saisis chez lui allaient servir à construire un bâtiment a surpris plus d'un. Ceux-là soulignent que le projet de retaper le Square Guy Rozemont – un véritable ‘eye sore’ en face des Casernes centrales – a toujours été ignoré. Sauf récemment...

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires