Exécutif du MMM: Obeegadoo et Ramano refusent un poste visant à les «sanctionner»

Avec le soutien de
Ajay Gunness et Paul Bérenger lors d’un point de presse à l’issue d’une réunion du bureau politique hier. Steve Obeegadoo n’a pas voulu être l’adjoint d’Ajay Gunness.

Ajay Gunness et Paul Bérenger lors d’un point de presse à l’issue d’une réunion du bureau politique hier. Steve Obeegadoo n’a pas voulu être l’adjoint d’Ajay Gunness.

Les dissensions internes se font plus fréquentes au Mouvement militant mauricien (MMM). Steve Obeegadoo et le député Kavi Ramano ont refusé les postes d’adjoints au secrétaire général. Postes qui leur ont été proposés par le leader Paul Bérenger et le secrétaire général Ajay Gunness hier, mercredi 18 février, lors du bureau politique. Cette instance du MMM s’est réunie à la rue Ambrose, à Rose-Hill, pour prendre connaissance de la liste des nouveaux membres à la direction du parti.

Sollicités, Steve Obeegadoo et Kavi Ramano n’ont pas voulu faire de commentaire. Mais il se chuchote que les deux hommes considèrent cette proposition comme une sanction. Ils estiment qu’ils méritaient mieux, dit-on, surtout après leur performance aux élections du comité central le 8 février. Steve Obeegadoo et Kavi Ramano ont pris respectivement la deuxième et la troisième place juste derrière Paul Bérenger.

Pour ce qui est de Steve Obeegadoo, compte tenu qu’il a été secrétaire général du parti pendant cinq ans, le poste d’adjoint au secrétaire général est considéré comme une humiliation pour certains Mauves. De plus, affirment-ils, l’ancien ministre de l’Éducation a été victime de son franc-parler. «Sa liberté de parole qui lui a valu le soutien massif des militants à l’élection du comité central et du bureau politique n’a pas plu à certains.» Lors de la réunion du nouveau bureau politique samedi, le leader du MMM avait très mal digéré une proposition formulée par Steven Obeegadoo. Ce dernier avait suggéré que Bérenger fasse preuve de retenue avant de coopter des membresnon élus par les délégués mauves. Quant à Kavi Ramano, il ressort que sa proximité avec un clan au sein du parti lui a valu cette «sanction». Paul Bérenger soupçonne ce clan d’avoir d’autres visions que les siennes.

Autre surprise, c’est le nouveau rôle d’Alan Ganoo. Paul Bérenger a nommé de nouveaux adjoints au leader. Alan Ganoo a alors été muté à la présidence du parti et il aura comme adjoint Rajesh Bhagwan. Dans l’entourage du MMM, l’on affirme que comme Alan Ganoo ne sera plus adjoint au leader et pour ne pas l’embarrasser vis-à-vis des militants, le poste du président lui a été confié à la dernière minute, sacrifiant Arianne Navarre-Marie. En effet, cette dernière était pressentie pour être la présidente du MMM depuis le début de la semaine.

Qui alors sera l’adjoint au leader à la place d’Alan Ganoo ? Reza Uteem, Pradeep Jeeha et Deven Nagalingum ont été promus à ce poste. Le MMM comptera aussi six adjoints au secrétaire général. On y compte Vinay Sobrun qui sera chargé de l’organisation au sein du parti tandis que Zouberr Joomaye s’occupera du programme et de la formation. Ananda Rajoo et Dave Kissoondoyal sont les deux responsables de la communication et des médias sociaux. Vijay Makhan et Franco Quirin qui sont cooptés auront respectivement la charge des relations internationales et des ONG et des jeunes. De plus, l’express a appris que Jenny Adebiro et Gayatree Dayal ont été cooptées pour siéger au bureau politique. Karen Fook Yune, pour sa part, entre au comité central par cooptation.

 Suspension du député Jean-Claude Barbier

Par ailleurs, à l’issue du bureau politique d’hier, Paul Bérenger a annoncé la suspension du député Jean-Claude Barbier, également membre du comité central. La direction du MMM a eu des informations selon lesquelles il aurait organisé deux réunions avec les militants de sa circonscription, lundi et mercredi, pour les encourager à quitter le MMM. Elle a délégué Reza Uteem et Ajay Gunness pour avoir la version de Jean-Claude Barbier. L’express a essayé de contacter le principal concerné, en vain.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires