Arvin Boolell: «On ne peut plus penser en termes de communauté»

Avec le soutien de
Arvin Boolell a été appelé pour «remettre le PTr sur les rails», confie-t-il.

Arvin Boolell a été appelé pour «remettre le PTr sur les rails», confie-t-il. 

«On ne peut plus porter de visières.» Arvin Boolell, porte-parole du PTr avec pouvoirs décisionnaires, semble très attaché à la méritocratie. Le politicien le plus aimé du pays a en effet longtemps été handicapé par ses origines. «J’ai été désigné porte-parole du parti dans le cadre de la méritocratie. Quand on vit à l’ère de la technologie, on ne peut pas penser en termes de communauté ou de caste», souligne-t-il, dans une interview publiée le mardi 17 février par l’express.
 
Il explique également les modalités de son nouveau poste au sein du parti, et surtout pourquoi il n’a pas tout simplement été désigné leader par intérim en l’absence de Navin Ramgoolam. Selon lui, ce poste n’existe pas «dans la constitution du parti». 
 
La nouvelle direction collégiale rouge est d’ailleurs en train de réviser cette constitution, précise-t-il. Un comité dirigé par Satish Faugoo a été mis en place pour ce faire. «On connaît les raisons du congé politique de Navin Ramgoolam et j’ai été appelé, avec d’autres membres, afin de remettre le PTr sur les rails», soutient Arvin Boolell. 
 
«Il y a beaucoup de décisions collégiales à prendre, surtout au niveau de la réorganisation des Constituency Labour Party (CLP) et de la mise sur pied des différentes commissions», indique le porte-parole. Un travail de réorganisation qui débute dès cette semaine, avec la réunion du bureau politique du parti demain, mercredi 18 février. 
 
Par ailleurs, le PTr a entamé un travail de discussion avec les autres partis d’opposition, «que ce soit le MMM ou d’autres partis comme Lalit par exemple», confie Arvin Boolell. Ce dernier soutient qu’il «applaudira» si le gouvernement «fait du bon travail», mais «il ne faut pas se faire d’illusion». Gouvernement qu’il accuse de pratiquer «une politique revancharde», et qui ne pourra, selon lui, honorer ses promesses. 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires