PTr: Ramgoolam «prend congé», Boolell tient la baraque

Avec le soutien de
Arvind Boolell, désigné « porte-parole » du PTr ce samedi 14 février, fera figure de leader officieux du parti en l’absence de Navin Ramgoolam.

Arvin Boolell, désigné « porte-parole » du PTr ce samedi 14 février, fera figure de leader officieux du parti en l’absence de Navin Ramgoolam. 

«Je veux laver mon honneur.» C’est en ces termes que Navin Ramgoolam a annoncé qu’il prend ses distances du PTr, ce samedi 14 février, suite à une réunion du BP rouge sur l’avenir du leadership du parti. Les travaillistes se retrouvent donc momentanément dépourvus de leader officiel, puisqu’il leur faut suivre «plusieurs étapes» avant de choisir un nouveau patron.

Cependant, Arvin Boolell fera figure de leader officieux. Il a en effet été nommé «porte-parole» du parti, un poste qui semble-t-il ne se résume pas à soigner la communication. L’ancien ministre des Affaires étrangères a expliqué que le PTr sera dirigé de manière «collégiale » en l’absence de Navin Ramgoolam, mais qu’il aura les pleins pouvoirs en cas de décisions urgentes ou «s’il faut trancher». 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires