Arrestation de Bheenick: des documents concernant un proche de l’ancien régime saisis

Avec le soutien de
L’ex-gouverneur de la Banque centrale lors de son arrestation hier, vendredi 13 février.

L’ex-gouverneur de la Banque centrale lors de son arrestation hier, vendredi 13 février.

Etranges découvertes que celles des enquêteurs du CID qui ont fouillé le domicile de Rundheersing Bheenick hier, vendredi 13 février. Déjà les Rs 1 million trouvées en devises étrangères dans un sac éveillent les suspicions. Mais la police a également saisi de mystérieux documents confidentiels appartenant à la Banque de Maurice.

Une partie d’entre eux concernent la politique monétaire de la banque centrale. D’autres mentionnent le nom d’un client très proche de l’ancien gouvernement. Doit-on s’attendre à d’autres interrogatoires ou arrestations dans les jours qui viennent ? Le mystère s’épaissit autour de cette affaire...

L’arrestation de Rundheersing Bheenick fait suite à une déposition du First Deputy Governor de la BoM, Yandranath Googoolye, jeudi 12 février. Ce dernier a accusé l’ancien n° 1 de la banque centrale d’avoir emporté un coffre-fort chez lui au moment de sa mise à pied, le 26 décembre 2014. Yandranath Googoolye a demandé au CCID d’initier une enquête pour connaître le contenu du coffre-fort. Il a toutefois précisé que Rundheersing Bheenick avait retourné le coffre-fort par la suite à la banque.

Une perquisition a été effectuée au domicile de l’ancien gouvernement de la BoM à Moka aux alentours de 13 heures. Cet exercice a duré deux heures. Rundheersing Bheenick a été arrêté après que des documents jugés confidentiels et un sac contenant une forte somme d’argent ont été trouvés. Les documents saisis concerneraient la politique monétaire de la banque et un client très proche de l’ancien gouvernement, selon une source aux Casernes centrales.

À 15 h 11, le suspect a été emmené dans les locaux du CCID pour y être interrogé Under Warning. Presque au même moment, un véhicule 2 x 4 du CCID est arrivé sur les lieux. Dans le caisson se trouvaient neuf boîtes en carton contenant les documents saisis chez Rundheersing Bheenick.

Plusieurs employés de la BoM se sont rendus aux Casernes centrales. L’un d’entre eux a donné une déposition. Les autres, de même que Yandranath Googoolay, ont identifié les documents saisis. Les enquêteurs ont compté l’argent en leur présence. Le montant s’élevait à Rs 1 million en plusieurs devises étrangères.

Aux alentours de 21 heures, Rundheersing Bheenick a confié aux enquêteurs qu’il ne se sentait pas bien. La police l’a conduit à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo, Port- Louis, où les médecins lui ont diagnostiqué une hypertension. Bheenick a alors demandé à être admis à la clinique Apollo Bramwell.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires