Jean-Claude Barbier: «Le vote va démontrer que les militants n’ont rien contre Bérenger»

Avec le soutien de
 MMM, élection, comité central, bureau politique, Paul Bérenger, renouvellement des instances, Jean-Claude Barbier

Après le couac des législatives, l’élection d’un nouveau comité central et d’un nouveau bureau politique du MMM pourrait marquer un nouveau départ pour ce parti.  

«Il sera intéressant de suivre comment les militants à travers Maurice vont s’exprimer à travers ce vote.» Jean-Claude Barbier et le reste des membres du MMM retiennent leur souffle. Dans quelques heures, ils connaîtront les attentes des militants. Ces derniers doivent en effet voter pour le renouvellement des instances du parti, ce dimanche 8 février. 
 
Aujourd’hui, sur 103 candidats, seront choisis les 30 nouveaux membres du comité central. Mais le véritable enjeu est le vote du bureau politique, samedi prochain. Lequel remettra en question le leadership du patron historique des Mauves, Paul Bérenger. «La vraie bataille, ce sera pour le BP, confirme un jeune militant. Mais ce sera surtout ridicule. Ils vont se bagarrer dans un flou idéologique absolu.»
 
Jean-Claude Barbier, de son côté, est «sûr que le vote va indiquer que les militants n’ont rien contre Paul Bérenger». Il avoue cependant qu’il y a des «réflexions pour déterminer si nous allons continuer dans le même style de direction ou s’il y aura une remise en question pour le meilleur». Déclaration qui pourrait en dire long sur son positionnement en la conjoncture. 
 
 
 

> Jean-Claude Barbier : «Le vote va indiquer que les
militants n’ont rien contre Paul Bérenger.»
 
 
Ces élections devraient voir s’affronter deux principales mouvances : les dirigeants actuels et les jeunes loups qui veulent prendre leur place. S’il y a consensus parmi les jeunes, c’est que l’équipe dirigeante doit changer. «Même Bérenger est pour cette option, explique un membre du parti qui a l’oreille du leader. Les seuls qui sont contre sont les actuels dirigeants.» Ces derniers ne se laisseront certainement pas mettre à la porte sans batailler ferme…
 
 
 
 
 
 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires