Infrastructures publiques: l’ACIM réclame une commission d’enquête

Avec le soutien de
Jayen Chellum tenant une photo qui montre qu’une partie du barrage en pierres du canal des Signaux a cédé.

Jayen Chellum tenant une photo qui montre qu’une partie du barrage en pierre du canal des Signaux a cédé. 

«Le nouveau gouvernement a le devoir de faire connaître la manière dont les projets infrastructurels ont été effectués par l’ancien régime.» Les récents problèmes rencontrés sur la Ring Road et la route Terre-Rouge-Verdun font tiquer Jayen Chellum. Le secrétaire général de l’Association des consommateurs de l’île Maurice (ACIM) a confié ses craintes à la presse, ce vendredi 30 janvier.

Il demande au gouvernement de mettre sur pied une commission d’enquête et un Fact-Finding Committee (FFC) à ce sujet. Le but d'un telle initiative serait, selon lui, de questionner principalement le choix des projets qui «capotent alors que des milliards de roupies y ont été investies». Les consultants recrutés doivent aussi être mis en cause, estime Jayen Chellum.

«La commission d’enquête sera basée sur les ouï-dire, alors que le FFC établira les faits. Si besoin est, l’affaire sera référée au State Law Office ou à la commission anticorruption», déclare-t-il. 

Le secrétaire général de l’ACIM s’est, par ailleurs, demandé si la Road Development Authority (RDA) a joué son rôle comme il le fallait par rapport à des projets routiers comme la Ring Road et la route Terre-Rouge-Verdun. «Est-ce que la RDA a subi des pressions politiques ? Est-ce que des fonds non audités sont impliqués dans l’exécution de certains projets ?» s’interroge-t-il. Jayen Chellum déplore également l’absence d’un ministre du Plan à l’époque. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires