Hervé Aimée rejoint les Bleus après avoir claqué la porte du PTr

Avec le soutien de
Hervé Aimée fait partie des nouveaux adhérents du PMSD.

Hervé Aimée fait partie des nouveaux adhérents du PMSD.

«J’ai versé mon sang pour le PTr», avait indiqué Hervé Aimée durant la campagne électorale. Privé de ticket lors des dernières élections, l’ancien ministre était très remonté contre la direction du PTr et surtout contre son ancien leader, Navin Ramgoolam. Et il a fini par quitter les rangs de ce parti pour rejoindre ceux du PMSD.

Contacté, le principal concerné confirme avoir claqué la porte des Rouges le 8 janvier, avant de se joindre aux Bleus peu de temps après. Interrogé à propos d’un éventuel poste au sein du gouvernement, le principal concerné soutient qu’il n’y a «aucun accord en ce sens».

Outre l’ancien ministre rouge, les Bleus accueillent plusieurs autres nouveaux membres, ont-ils annoncé dans le communiqué. Il s’agit de Subash Bassant, Manish Cushmagee, Yannick Cornet, Ali Damree, Eddy Lamarque, Jean Maigrot, Dick Ng Sui Wah, Bala Ramanjooloo et Anand Suborun. Tous ont été confirmés lors de la réunion du bureau politique du parti, le lundi 20 janvier.

Par ailleurs, «conscient de son énorme potentiel», le PMSD annonce une restructuration et une «expansion au niveau national». Des cellules seront ainsi créées dans toutes les circonscriptions, avec deux représentants pour chaque centre de vote et un représentant par circonscription. «Cela reflète notre désir d’être présent dans toutes les circonscriptions et de représenter toutes les composantes de la population afin d’offrir une vraie alternative aux Mauriciens», indique Xavier-Luc Duval.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires