Les nominés et les corbeaux

Avec le soutien de

Blanc bonnet, bonnet blanc. Les nouveaux nominés à la tête des institutions de l’État ont de quoi s’occuper depuis que leurs contrats ont été signés. La plupart ont obtenu une cinquantaine de lettres anonymes dénonçant des salariés censés être pro-travaillistes. Si certains mettent ces lettres à la poubelle, d’autres prennent un malin plaisir à regrouper les «palabres». Il y en a d’autres aussi qui sont en train de prendre des actions basées uniquement sur ces allégations sans écouter les personnes concernées. Chasse aux sorcières, dites-vous?

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires