Exposition en Australie: l’industrie du halal, une manne pour Maurice

Avec le soutien de
La compagnie «Fireworks Group» a organisé l’«Engen Motor Show» à Maurice.

La compagnie «Fireworks Group» a organisé l’«Engen Motor Show» à Maurice.

L’industrie des produits halal représente une véritable mine d’or pour l’économie mauricienne. C’est en tout cas l’avis de Shareema Boolaky, directrice de Fireworks Group, une entreprise d’événementiel mauricienne. Celle-ci organisera en juillet, pour la première fois, l’Halal Expo and Conference à Melbourne.

«Une délégation de plus de 350 opérateurs de l’industrie sera présente», explique la directrice de l’entreprise. Afin de pouvoir organiser cet événement, Fireworks Group s’est associé à l’un des plus grands organisateurs du Moyen-Orient, l’Halal Development Council Middle East, leader en matière de conférences et d’expositions halal à travers le monde.

«Il y a déjà 110 participants qui se sont enregistrés pour la conférence», souligne Shareema Boolaky. Ces exposants viennent du Japon, de la Malaisie, du Moyen-Orient, du Pakistan et de l’Inde, entre autres. Quant à savoir si la conférence verra la présence d’exposants mauriciens, la directrice de Fireworks Group explique qu’elle compte bientôt négocier avec le ministère du Tourisme et la Mauritius Tourism Promotion Authority à cet effet. «Car il faut savoir que Maurice aurait beaucoup à gagner en misant sur le tourisme halal.»

Shareema Boolaky explique que le terme halal ne concerne pas que la nourriture. Il désigne tout ce qui est permis et englobe également le prêt-à-porter, les finances, les cosmétiques et les loisirs, entre autres. Elle cite à titre d’exemple les chiffres du Global Islamic Finance Report qui indiquent que les touristes ont dépensé, en 2012, environ Rs 31 milliards pour la nourriture halal au niveau mondial. Ce chiffre devrait atteindre les Rs 56 milliards en 2018. Quant au prêt-à-porter et les chaussures, les versions halal de ces produits ont engrangé Rs 6 944 milliards en 2012, alors que les voyages ont rapporté Rs 4 247 milliards.

La directrice de Fireworks Group est donc d’avis que le potentiel de ce marché est énorme. «Maurice a la possibilité de devenir un hub pour l’industrie du halal en Afrique.» Elle pense que l’appui du ministère du Tourisme ne pourrait être que bénéfique à l’économie locale. Et d’ajouter que le ministère du Commerce australien a déjà accordé son soutien à cet événement.

Lors de cet événement qui se tiendra au Melbourne Convention and Exhibition Centre du 23 au 25 juillet, Fireworks Group s’attend à accueillir plus de 30 000 visiteurs venant de l’Australie et des pays voisins. La conférence se fera sur un modèle B2B (Business to Business) : les différents opérateurs pourront se faire connaître et éventuellement faire des affaires. À terme, Fireworks Group voudrait organiser ce genre de manifestation, non seulement à Maurice, mais aussi à travers le monde.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires