Affaire Roches-Noires: ce que Gooljaury a vraiment dit

Avec le soutien de
Vue aérienne du campement de l’ex-PM (à g.) où un cambriolage a eu lieu dans la nuit du 2 au 3 juillet 2011. (FLYING FREAKS - LSL VIDEO)

Vue aérienne du campement de l’ex-PM (à g.) où un cambriolage a eu lieu dans la nuit du 2 au 3 juillet 2011. (FLYING FREAKS - LSL VIDEO) 

Rakesh Gooljaury a déclaré, dimanche, que c’est Nandanee Soornack qui lui aurait réclamé de l’aide et non Navin Ramgoolam. Celui-ci n’aurait pas été dépossédé de sa Rolex. Il se serait débattu avec le voleur armé d’un tournevis. Et, selon l’homme d’affaires, c’est Dass Chetty, homme de confiance du leader rouge, qui aurait dû porter plainte à sa place.

A lire dans l’express de ce samedi 17 janvier

Nous sommes dans la nuit du 2 au 3 juillet 2011. Un cambriolage audacieux a lieu au campement de Navin Ramgoolam à Roches-Noires. Depuis, les arrestations, dont ceux de l’ex-PM mais aussi de hauts gradés de la police se sont succédé. Retrouvez tous nos articles sur cette affaire inédite.

D'autres articles »
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x