Affaire Roches-Noires: «Monn pare pou zot», soutient Ramgoolam

Avec le soutien de
Navin Ramgoolam entouré de membres de son parti, lors d'un point de presse au Square Guy Rozemont, ce jeudi 15 janvier.

Navin Ramgoolam entouré de membres de son parti, lors d'un point de presse au Square Guy Rozemont, ce jeudi 15 janvier.

«Il s’agit d’un plan machiavélique, politique, pour me discréditer.» Entouré de membres du Parti travailliste au Square Guy Rozemont, à Port-Louis, ce jeudi 15 janvier, Navin Ramgoolam a commenté le déroulement de l’enquête sur le cambriolage survenu à son campement à Roches-Noires. «Monn pare pou zot a 100%», a soutenu l’ancien Premier ministre.

Il a également dit son étonnement quant au renvoi de son interrogatoire, initialement prévu ce matin aux Casernes centrales. «Mon avocat m’a appelé à 6h15 ce matin pour m’informer que cela avait été renvoyé», a-t-il indiqué. «Li drol kar yer swar tou ti pare. Kinn ariv pou zot renvoy sa, mo pa tro sir», a-t-il ajouté.

Lors de ce point de presse, l’ancien Premier ministre a aussi commenté la façon dont s’est déroulée la déposition de Rakesh Gooljaury dimanche, la comparant à celle du Deputy Commissioner of Police (DCP) Dev Jokhoo et de l’ex-DCP Rampersad Sooroojebally. Ces derniers avaient été arrêtés hier dans le cadre de cette enquête.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires