Le mauvais temps retombe sur la zone de recherche du vol QZ8501

Avec le soutien de

Une brève accalmie en mer de Java n'a pas permis jeudi aux plongeurs d'inspecter les fonds marins où gît peut-être la carlingue du vol QZ8501 de la compagnie AirAsia qui s'est abîmé en mer dimanche matin avec 162 personnes à son bord.

La météo s'est de nouveau dégradée, a annoncé dans la matinée l'agence indonésienne de recherches et de secours, empêchant le survol de la zone et surtout l'envoi des 47 plongeurs de la marine indonésienne qui se tiennent prêts à passer à l'action.

Pour l'heure, les mauvaises conditions de la mer et de la météo leur interdisent de descendre inspecter le secteur sous-marin où les balayages effectués au moyen de sonar ont révélé la présence d'une forme sombre de grande taille reposant par 30 à 50 mètres de fond qui pourrait être le fuselage de l'appareil.

De fortes pluies sont tombées ces dernières heures sur la zone de recherche, dans le détroit de Karimata, accompagnées de vent soufflant à 40 km/h. La mer est très formée, avec des creux de 5 mètres.

L'agence indonésienne de recherches et de secours veut retrouver les enregistreurs de vol de l'Airbus A320-200 dont l'exploitation pourrait permettre de savoir ce qui s'est passé dimanche pendant le vol entre Surabaya, en Indonésie, et Singapour.

Alors que huit corps seulement ont été repêchés, de même que divers débris arrachés à l'appareil, les sauveteurs veulent aussi récupérer les corps des autres disparus pour pouvoir les identifier et les rendre aux familles.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires