Les athlètes qui ont marqué l’année 2014 - Sportif de l’année Kennedy St-Pierre: La constance retrouvée

Avec le soutien de

Avec une percée inattendue dans la compétition professionnelle, l’AIBA Pro Boxing (APB), Kennedy St-Pierre conclut, en toute beauté, une année 2014 bien négociée. Sa médaille d’argent décrochée aux Jeux du Commonwealth du 23 juillet au 3 août reste le point d’orgue d’une saison régulière. 
 
«Le Mauler», c’est le surnom que les commentateurs de l’AIBA Pro Boxing ont donné à Kennedy St-Pierre à l’issue de son dernier combat. Ces derniers se réfèrent à sa puissance de frappe. Le 12 décembre dernier au gymnase universitaire de Sofia, c’est avec un uppercut bien cinglant qu’il a infligé un K.-O technique (TKO) au favori, Nikita Ivanov.
 
Subjugués, les chroniqueurs de l’APB rapportaient sur leur site web «Le Mauler de Maurice St-Pierre a battu le solide russe, Nikita Ivanov, par T K.-O dans le cinquième round d’un combat exténuant.» Lors de ce même combat contre un concurrent jusque-là invaincu, le Mauricien de 22 ans a laissé détonner son instinct de tueur.
 
Convoqué par surprise par l’APB en octobre dernier, Kennedy St-Pierre se retrouve, donc, en finale du premier cycle. Le 30 janvier prochain, il montera sur le ring pour acquérir le titre de la catégorie face à l’Iranien, Ehsan Rouzbahani. 
 
Habituellement avare en compliments, l’entraîneur national, Judex Bazile est contraint de faire état de l’exploit de Kennedy St-Pierre. «C’est une performance énorme qu’il a réalisé le 12 décembre dernier», concède Judex Bazile. 
 
«Cette victoire chez les pros et cette qualification pour la finale est une excellente manière de terminer l’année. C’est une satisfaction mais aussi une source de motivation pour progresser», commente Kennedy St-Pierre.
 
Judex Bazile explique que le pugiliste de Tranquebar détient les bonnes cartes pour remporter le titre pour ce premier cycle de la ligue APB. «S’il fait les sacrifices nécessaires, il peut battre l’Iranien. Mais ce ne sera pas un défi facile», annonce-t-il. Il estime que plusieurs conditions seront nécessaires pour maintenir sa croissance. «En terme de performances, je lui concède un sept (7) et un cinq (5) au niveau de la discipline», dit Judex Bazile. La transcription des notes est sans appel : avec son potentiel, Kennedy St-Pierre peut mieux faire. 
 
Le boxeur semble avoir retrouvé la motivation nécessaire pour optimiser ses compétences. «J’ai encore beaucoup à prouver à ce niveau. J’espère faire la différence avec beaucoup de travail», dit-il. 
 
Lors de l’année écoulée, il a, d’ailleurs, savouré les fruits d’un programme qu’il avait débuté vers mi 2013 suite à coupure en 2012. Vainqueur des championnats d’Afrique de la zone 4 en avril dernier, Kennedy St-Pierre fait la Une des médias grâce à sa médaille d’argent aux Jeux du Commonwealth en août dernier. 
 
«C’est une revanche que j’ai prise sur le sort. Lors de l’édition 2010, j’évoluais chez les 69 kg et j’aurai déjà pu être sur le podium», dit-il. Pour Judex Bazile, sa qualification pour la finale n’était pas étonnante. «Lui comme Richarno Colin étaient d’emblée des boxeurs médaillables», confirme-t-il. 
 
À l’heure des festivités, Kennedy St-Pierre devra rester concentré. «C’est le prix à payer pour atteindre l’excellence», concède le boxeur. Les réjouissances attendront. 
 

CYCLISME

Kimberley Lecourt de Billot:Le meilleur est à venir 
Kimberley Lecourt de Billot a été l’une des grandes satisfactions de l’année 2014 en cyclisme. Celle qui incarne l’avenir de cette discipline en féminin a eu une saison remplie s’illustrant aussi bien en cyclisme sur route qu’en vélo tout terrain (VTT). 
 
Elle a commencé l’année sur les chapeaux de roue en décrochant la médaille de bronze chez les juniors dames aux Championnats d’Afrique de VTT en cross-country (XTO). Lors de cette compétition tenue à Durbanville, Cape Town en Afrique du Sud, elle a réalisé un temps de 1h06 :22 pour les quatre tours de circuit n’étant devancée que par les Sud-Africaines Bianca Haw (1h02:48) et Frances du Toit (1h04:41).
 
Puis, c’est aux Jeux olympiques de la Jeunesse tenus à Nanjing en Chine du 16 au 28 août que la Mauricienne s’est illustrée. Dans la course en ligne longue de 46 km, elle avait pris une belle 5e place dans le même temps que la médaillée d’or, la Brésilienne Ana Paula Casetta, soit 1h12:36. Dans l’épreuve de VTT cross-country, sur les 30 vététistes alignées, Kimberley avait pris une honorable 7e place en 47 minutes et 58 secondes, soit à 4 minutes et 37 secondes de la Tchèque Barbora Prudkova.
 
Notre compatriote a enchaîné avec Championnats du monde juniors sur route à Ponferrada en Espagne du 21 au 28 septembre. Le niveau était très élevé et Kimberley devait prendre la 46e place au contre-la-montre individuel et la 71e à l’issue de la course en ligne.
 
La cycliste a, ensuite, rejoint son équipe en Afrique du Sud, la formation Time Freight VeloLife. Le statut de professionnel lui a donné des ailes parce qu’elle s’est illustrée lors de plusieurs courses sur route au pays de Nelson Mandela. Le plus important de ses succès est celui enlevé à la mi-octobre, soit le Tsogo Sun Amashova Durban Classic. Cette course est l’une des plus réputées en Afrique du Sud. Elle avait bouclé les 106 kilomètres reliant Pietermaritzburg et Durban en 2 heures et 58 minutes. 
 
De retour à Maurice, Kimberley a conclu sa saison en beauté, terminant à la première place du classement des équipes féminines de l’Omnicane Southern Tropical MTB Challenge (course de VTT en binôme) fin novembre. Pour l’occasion, elle était associée à l’Allemande Nadine Reider, qui est vététiste professionnelle.
 
Toutefois, l’on est droit de penser que le meilleur est encore à venir pour Kimberley Lecourt de Billot dans la mesure où elle n’est âgée que de 18 ans !
 

YANNICK LINCOLN

Une régularité à toute épreuve
Yannick Lincoln a encore une fois été à la hauteur de sa réputation en 2014. Le meilleur cycliste mauricien a inscrit son nom au palmarès du Tour de l’île pour la sixième fois en juin dernier après 2005, 2007, 2011, 2012 et 2013. Mais ce n’était certainement pas le plus aisé de ses sacres dans la mesure où il a dû batailler ferme pour conserver les trois secondes d’avance qu’il possédait sur son dauphin, le Sud-Africain James Tennent. Lors de la dernière étape, du fait que ses coéquipiers étaient complètement cuits à mi-parcours, il a dû lui-même se mettre à plat pour ne pas perdre son maillot jaune de leader. Ce qui devait donner à cette victoire une saveur particulière ! 
 
Avant cela, Lincoln s’était illustré à l’ABSA Cape Epic (23-31 mars), course de VTT en binôme en Afrique du Sud. Associée à Aurélie Halbwachs, il avait remporté l’épreuve dans la catégorie mixte. 
 
Puis, c’est lors de deux autres courses de VTT en binôme que Lincoln a fait parler de lui. Il y a eu d’abord le Bridge Cape Pioneer Trek 2014 qui s’est déroulé du 12 au 18 octobre en Afrique du Sud à l’issue duquel, il a pris une bonne 8e place au classement général final alors qu’il était associé au Sud-Africain Ben-Melt Swanepoel.
 
Puis, en novembre (27 au 30), le tandem Lincoln-Swanepoel a remporté l’Om-nicane Southern Tropical Challenge pour la troisième fois de suite.
 

AURÉLIE HALBWACHS 

Une valeur sûre
Quoique moins en vue que les saisons précédentes – en raison de problèmes de santé – Aurélie Halbwachs a quand même réalisé quelques résultats intéressants. Le plus marquant demeurant, bien évidemment la victoire à l’ABSA Cape Epic – course de VTT en équipe de deux – dans la catégorie mixte aux côtés de Yannick Lincoln. 
 
Lors de cette épreuve tenue en Afrique du Sud du 23 au 31 mars, ce duo, qui avait pour nom Team Synergy, a remporté quatre des huit étapes de l’épreuve chez les mixtes et aura pédalé pendant plus de 37 heures, couvrant une distance totale de 718 kilomètres comprenant 14,850 mètres de dénivelé positif.
 
Fin juin, Aurélie Halbwachs s’est aussi défendue de manière honorable aux Championnats du Monde de VTT Marathon. Lors de ces Mondiaux tenus à Pietermaritzburg en Afrique du Sud, la Mauricienne avait alors pris la 14e place à l’issue des 74 kilomètres du parcours.
 

CHRISTOPHER LAGANE

L’avenir lui appartient
Christopher Lagane est de ceux qui incarnent la relève du cyclisme masculin à Maurice. En plus d’avoir fait parler de lui sur le plan local, en évoluant à plusieurs reprises aux côtés des coureurs de l’élite alors qu’il n’était encore que cadet, il a montré ses qualités en terre étrangère. En effet, lors d’un stage effectué en France pendant six semaines en juillet/août, le jeune cycliste avait fait parler la poudre. Il avait remporté pas moins de trois courses. Lagane s’était d’abord illustré à St Domineuc puis à Inguiniel avant de conclure son stage sur une note victorieuse à Séglien. Ce qui a surtout impressionné chez Christopher Lagane, c’est qu’il a évolué sans complexe face à des adversaires français de très bon niveau. Il n’a pas hésité à attaquer et cela a été payant car il a remporté toutes ses victoires en solitaire. Nul doute que l’avenir lui appartient ! 
 
 

ÉQUITATION

Lambert Leclezio récompensé de ses efforts
À seulement 17 ans, Lambert Leclezio a déjà écrit une belle page de l’histoire de l’équitation mauricienne. 
 
Cette année, il a placé la barre encore plus haut pour ses successeurs en devenant le premier athlète à représenter Maurice au niveau mondiale des sports équestres avec sa participation aux Alltech Fei World Equestrian Games qui se sont tenus en Normandie, France. Sa participation dans les épreuves de voltige a vu le jeune Mauricien prendre la sixième place mondiale dans la catégorie individuelle. 
 
Une première pour Maurice qui reste toute de même un pays avec peu d’infrastructures et peu de chevaux pour s’entraîner à cette discipline qu’est la voltige. Grâce au support de la Fédération équestre internationale, à travers son programme de développement du sport mondial et de la FEI Solidarity Programme visant à offrir les outils nécessaires à des pays comme Maurice pour développer le sport équestre dans leur propre pays, Lambert Leclezio a pu s’entraîner et concourir en Europe pour obtenir sa qualification à ces World Equestrian Games. Il a aussi obtenu sa qualification pour le World Junior Championship.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires