Fonction publique: Alain Wong, disciple de la carotte et du bâton

Avec le soutien de
Le centre de formation des fonctionnaires promis par l’alliance Lepep sera un «centre d’excellence», a promis Alain Wong ce lundi 29 décembre.

Le centre de formation des fonctionnaires, qui sera mis en place par l’alliance Lepep, sera un «centre d’excellence», a promis Alain Wong, ce lundi 29 décembre. 

«Le bien-être des employés est très important, que ce soit dans le service public ou dans le secteur privé.» Le ministre du Service public, Alain Wong, a dévoilé très précisément sa vision du fonctionnariat lors d’une visite à la Civil Service House du Gymkhana, à Vacoas, ce lundi 29 décembre.
 
Promettant, entre autres, de veiller à ce que des crèches soient installées à proximité des lieux de travail «pour permettre aux mères de reprendre le travail sereinement après leur congé maternité», il a également annoncé la mise en place d’un Scheme en faveur de ceux qui «travaillent dur». 
 
Mais les fainéants et ceux coupables de mauvaises pratiques en auront pour leur grade, a prévenu Alain Wong. Il  se dit en effet «conscient de certaines pratiques archaïques», et a annoncé qu’il y aura des sanctions «kot bizin».   
 
Le ministre compte, par ailleurs, moderniser la fonction publique. «Les TIC, a-t-il affirmé, seront un des piliers majeurs d’un full-fledged e-government.» Il a soutenu qu’il veillera aussi à la mise en place le plus rapidement possible d'un «Civil Service College», dont le but est la  formation des fonctionnaires, comme annoncé dans le manifeste électoral de l’alliance Lepep. Ce collège sera, selon Alain Wong, un «centre d’excellence» pour ceux qui le fréquenteront. 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires