ICAC: le bâtiment sécurisé, les employés interdits d’accès

Avec le soutien de
Des policiers postés devant les bureaux de l’ICAC tôt ce matin, afin d’empêcher tout accès au bâtiment.

Des policiers postés devant les bureaux de l’ICAC, tôt ce matin, afin d’empêcher tout accès au bâtiment.

Ils se sont rendus comme d’habitude sur leur lieu de travail,  ce lundi 29 décembre. Mais ces employés de l’Independent Commission against Corruption (ICAC) sont tombés des nues en voyant des policiers qui leur barraient le passage. Peu après 8 h 30, ils ont pu rentrer dans les locaux, mais uniquement à la réception.

Le CCID est même arrivé en renfort pour sécuriser le bâtiment. Une situation qui intervient peu après que le directeur de cette institution, Anil Kumar Ujoodha, a été prié de plier bagage. Ainsi que trois autres responsables, dont Indira Manrakhan. Si le directeur général avait fait part de son intention d’opposer de la résistance, il a cependant déjà rendu sa voiture de fonction.

Pour l’heure, tout ce remue-ménage a eu lieu en l’absence du directeur de l’établissement. Ce dernier rentre normalement à son bureau aux alentours de 9 heures.

Pourquoi un tel déploiement de force ce matin ? Selon les recoupements d’information, le gouvernement actuel craindrait que des documents importants se trouvant à l’ICAC  ne soient détruits.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires