Paul Bérenger : «Je serai le leader de l’opposition jusqu’au 8 février»

Avec le soutien de

Son leadership ne fait déjà pas l’unanimité. Surtout lorsqu’il trouve en la personne de Navin Ramgoolam la raison pour laquelle le MMM a dû essuyer la défaite lors des récentes élections. Et qu’il le clame haut et fort. Lors de son point de presse samedi dernier, Paul Bérenger a explicité sa position face à cette débâcle électorale. «Il n’y a pas de découragement ni d’amertume en moi. Mais je suis bien emmerdé. Contre Navin Ramgoolam qui a commis un crime vis-à-vis de l’Histoire, mais aussi contre moi-même qui ai accepté Sik Yuen», a expliqué le leader des Mauves.
 
Ce dernier a soutenu qu’il met tout en suspens. Il exercera ses fonctions de leader de l’opposition jusqu’à février 2015. Tout comme il restera le leader du MMM jusqu’à cette date. Par la suite, «je mets tout entre parenthèses, en attendant le débat qui continuera d’ici le 8 février», a ajouté Paul Bérenger. 
 
En fait, c’est à cette date que le MMM devrait renouveler son comité central et son bureau politique. Il est question que 10 autres membres se joignent au comité central tandis et que, au  bureau politique, l’équipe passe de 16 à 20 membres.
 
> Paul Bérenger donnant la réplique à Ramgoolam, samedi, après le point de presse de ce dernier la veille.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires