PTr: Ah Fat part à la retraite

Avec le soutien de
Ah Fat Lan Hing Choy annonce qu’il se consacrera désormais à sa femme et à ses enfants.

Ah Fat Lan Hing Choy annonce qu’il se consacrera désormais à sa femme et à ses enfants.

«Je pensais que j’aurais eu ma chance, moi aussi, mais ce n’est pas arrivé.» Sa carrière politique s’est déroulée dans l’ombre. Déçu de ne pas avoir reçu de ticket pour les élections, Ah Fat Lan Hing Choy a décidé de se retirer de la vie politique, après 27 ans de service au sein du Parti travailliste. 
 
Le trésorier du PTr avait entamé une campagne au n°1, où il espérait être candidat, avant même que ne soit dévoilée la liste des candidatures de l’alliance PTr-MMM. Mais il n’y figurait pas. «Depuis la campagne électorale, j’avais dit que je pensais prendre ma retraite politique, mais j’ai accepté de travailler pour le parti durant la campagne», précise-t-il. 
 
Ah Fat Lan Hing Choy soutient qu’il a été approché par d’autres partis, mais qu’il a repoussé leurs offres. Désormais, il se consacrera à sa femme et à ses enfants, a-t-il annoncé.
 
Il avait déjà annoncé sa démission en 2010, suite à des désaccords avec de hauts responsables au PTr qui ont intégré le parti vers 2005, dont Dan Callikan. Mais il semble qu’il soit revenu sur sa décision après avoir discuté de la question avec Navin Ramgoolam.
 
Si la majeure partie de la carrière politique de ce personnage mystérieux reste obscure, il aura fait les gros titres des journaux à plusieurs occasions, notamment suite à un conflit avec son ex-compagne. Ou encore après une polémique à propos d’un centre communautaire, à Pailles.
 
Le personnage de l’ombre s’était un peu plus dévoilé lors d’une interview accordée à l’express dimanche, en 2012. 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires