Post-élections: Finette prendra-t-il la porte de sortie ?

Avec le soutien de
Lucien Finette affirme qu’il fera ses valises du MES si on le lui demande.

Lucien Finette affirme qu’il fera ses valises du MES si on le lui demande. 

Serge Petit, président d’AML, Maurice Allet de la MPA, Kushal Lobine de la SICOM… Tous les regards sont braqués sur ce que feront les nominés politiques à la suite de la mise en place du  nouveau gouvernement dirigé par sir Anerood Jugnauth qui s’installe incessamment. Devront-ils tous plier baggage et partir ? 
 
«Nous ne ferons pas de chasse aux sorcières», indiquait ce matin le secrétaire général du PMSD en évoquant le cas de Maurice Allet. Il n’empêche que Dan Callikan, lui, a déjà pris la porte de sortie alors que, peu après les élections, Arvin Boolell, ministre sortant des Affaires étrangères, exhortait le nouveau gouvernement de ne pas cibler les nominés. 
 
Si on lui demande de partir, il le fera, indique,de son côté , Lucien Finette, directeur du Mauritius Examinations Syndicate.  Il explique qu’il fera ses valises en temps et lieu. «Je pense que c’est la règle.» 
 
Pour l’instant, dit-il, il y a plusieurs projets en cours. Et qu’il doit faire aboutir. Toutefois, indique Lucien Finette, politesse oblige, il doit d’abord rencontrer le ministre de l’Education quand il sera nommé. «Il faut jouer le jeu, non ?» déclare-t-il alors que des syndicalistes au sein de l’institution feraient pression pour qu’il s’en aille.  
 
 
 > Lucien Finette, commentant son éventuelle démission suite à l’arrivée d’un nouveau gouvernement.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires