Ivan Collendavelloo: «Si on demande à un cadavre de s’autopsier, ça ne marche pas»

Avec le soutien de
Selon Ivan Collendavelloo, l’alliance PTr-MMM était «vouée à l’échec».

Selon Ivan Collendavelloo, l’alliance PTr-MMM était «vouée à l’échec». 

«Nous avions face à nous une armada prête à tout. La campagne fut laborieuse.» La route vers la victoire aux législatives était semée d’embûches pour l’alliance Lepep, soutient Ivan Collendavelloo. Le leader du Mouvman Liberater (ML), qui a accordé une interview à l’express ce samedi 13 décembre, revient sur les moments clés qui ont conduit à une défaite retentissante de l’alliance PTr-MMM.

D’emblée, il rejette l’analyse de Paul Bérenger selon laquelle la débâcle est due à Navin Ramgoolam et au PTr. «Si on demande à un cadavre de s’autopsier lui-même, ça ne marche pas», avance-t-il. Ivan Collendavelloo pense que «le MMM a péché dans sa campagne» et que «l’alliance avec le PTr était vouée à l’échec». D’après lui, «la grosse erreur est venue lorsque Bérenger a prétendu avoir toujours été travailliste», ce qui aurait poussé «beaucoup de militants en colère» à rejoindre le ML.  

Pour le leader du ML, la campagne électorale a «démontré que les militants ont perdu confiance en la direction du MMM». Il se dit prêt à «unifier» le parti.

Lire l’interview dans son intégralité : Ivan Collendavelloo «prêt à reprendre les rênes du MMM».   

 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires