PTr-MMM: le divorce après la déconfiture

Avec le soutien de
Le MMM se dit «humilié» par la métaphore du pêcheur de requin utilisée par Navin Ramgoolam durant la campagne.

Le MMM se dit «humilié» par la métaphore du pêcheur de requin utilisée par Navin Ramgoolam durant la campagne. 

Il fallait s’y attendre. Le bureau politique du MMM, réuni hier, vendredi 12 décembre, a décidé de mettre un terme à la coalition avec le PTr. Le divorce doit être entériné samedi prochain, à l’issue de l’assemblée des délégués du parti. 

Pour le MMM, qui a raflé neuf sièges sur les 13 élus de l’alliance PTr-MMM, il est clair que c’est le PTr qui a été «décimé» par ce raz-de-marée. L’analyse étant que le MMM a fait élire 19 candidats aux dernières élections et que son électorat n’a pas digéré cette alliance avec le PTr.

Paul Bérenger a reconnu que les propos controversés de Navin Ramgoolam tenus lors d’un rassemblement à Ilot ont été mal digérés par des militants. En parlant du leader du MMM, Navin Ramgoolam l’avait alors comparé à un requin qu’il a réussi à ferrer à l’aide d’un appât saignant.

Ce n’est donc qu’après la débâcle que le MMM avoue s’être senti «très» humilié et «très» en colère quant à l’allusion de Navin Ramgoolam à sa pêche au requin. Le leader des mauves a envisagé de démissionner du Parlement et de céder son leadership à Alan Ganoo, mais il est revenu à de meilleurs sentiments après consultation de ses proches. 

La réunion du comité central qui devait se tenir dans l’après-midi d’hier,  a été reportée à aujourd’hui, juste après la conférence de presse de Paul Bérenger. Celle-ci doit commencer à 11 heures.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires