Législatives: le peuple vire Ramgoolam

Avec le soutien de
Icône brisée. Le portait de Navin Ramgoolam jeté à terre au collège Sir Abdool Raman Osman,  Phoenix, hier après-midi.

Icône brisée. La photo de Navin Ramgoolam jetée par terre, au collège Sir Abdool Raman Osman, à Phoenix, hier après-midi.

L’ex-Premier ministre ne briguera pas la présidence... Il ne sera même pas leader de l’opposition. Ce poste est décidément celui de Paul Bérenger, malgré tous les «remake» et alliances qu’il faits. Ce dernier a échappé de justesse à la défaite, grillé par le dissident MMM, Ivan Collendavelloo.

 

Les députés que l’on croyait indéboulonnables, Arvin Boolell, Anil Bachoo et Navin Ramgoolam lui-même... ont été renvoyés par les électeurs, mercredi. Vote de sanction contre l’alliance PTr-MMM plus que pour l’alliance Lepep ? Il y a de ça. Mais le résultat, découvert hier, est le même. Treize élus pour l’une, 47 pour l’autre. 

A lire dans l’express de ce vendredi 12 décembre

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires